Bandes dessinées — Monde Arabe

Aïcha K.

عائشة ق.

ⵄⵉⵛⴰ ⵇ.

Langue : arabe, français, tifinagh

Auteur : Jean-François Chanson
Illustrateur : Damien Cuvillier
Traducteur : Hassan Amhil, Lahbib Fouad
Lieu d'édition : Rabat
Éditeur : Les éditions Alberti
Année d'édition : 2013
Nombre de pages : 68 p.
Illustration : Couleur
Format : 32 x 24 cm
ISBN : 978-9954-9169-3-3
Âge de lecture : À partir de 13 ans
Prix : 12 €

Une fille voilée tient un bâton à la main. Paysage montagneux.

Aïcha vit dans le Haut Atlas, dans une famille pauvre. Elle est bergère et rêve de faire sa vie avec Ahmed qui, lui, ne rêve que de fuir la région. Fatima, la cousine d’Aïcha, venue passer quelques jours au village, est bientôt rejointe par sa famille et surtout par sa grande sœur, la belle Najat, forcée de se marier quelques jours plus tard avec un vieux qui la dégoûte. Les droits des femmes dans la société marocaine, leur place dans les milieux ruraux ou citadins, leurs rêves d’amour et les contraintes qu’elles subissent sont autant de thèmes abordés dans les conversations entre les cousines. Le dénouement, brutal et inattendu, n’apportera pas de réelle solution à leurs problèmes.

Cette bande dessinée trilingue français, tifinagh et arabe, publiée au Maroc, a le mérite d’aborder des problématiques qui concernent au quotidien un grand nombre de jeunes filles marocaines. L’intrigue gagnerait cependant à être mieux construite, plus élaborée : nous avons trop souvent l’impression que les personnages versent dans la caricature pour forcer le trait et servir la démonstration de l’auteur…

HC


Étiquettes