Bandes dessinées — Afrique

Coup de cœur

Chaos debout à Kinshasa

Langue : français

Auteur : Thierry Bellefroid
Illustrateur : Barly Baruti
Lieu d'édition : Grenoble
Éditeur : Glénat
Année d'édition : 2016
Nombre de pages : 105 p.
Illustration : Couleur
Format : 20 x 26,5 cm
ISBN : 978-2-344-01029-7
Âge de lecture : À partir de 14 ans
Prix : 22 €

Un homme et une femme debout au milieu d'une rue très fréquentée.

Autour d'un fait réel, le « match du siècle » entre Mohammed Ali et George Foreman, qui a eu lieu en 1974 à Kinshasa, les auteurs trament une œuvre de fiction pleine de bruit et de fureur. Le contexte politique est lourd. Le match, événement mondial très médiatisé, sert la stratégie du président Mobutu : on est en pleine guerre froide, ça bouge en Angola, le Zaïre est corrompu, Kinshasa grouille d'espions américains, portugais et belges et tout le monde trahit tout le monde. Les auteurs précisent que les manœuvres qu'ils décrivent sont fictives – mais elles sont crédibles. De son côté, Mohammed Ali, qui s'est converti à l'islam et a changé de nom, a refusé de servir à la guerre du Viêt Nam. Il a donc été déchu de son titre de champion du monde et doit le reconquérir, ce qui le rend un peu myope face à la récupération dont il fait l'objet. On suit l'histoire sur les pas de l'ami Ernest, originaire de Harlem à New York, roi de la tchatche et petit dealer de produits tombés du camion, qui a gagné dans un concours un billet pour aller assister au match. Une fois sur place, il va croiser une quantité de personnages louches qui le manipulent, dont une belle fille folle d'Amérique qui joue les balances pour faire sortir son frère de prison, et Ernest se retrouve dans la position paradoxale d'un outsider dans un pays où tout le monde est noir. L'album se termine sur la victoire finale de Mohamed Ali.

Il est impossible de résumer une action menée à un rythme aussi haletant, et où les histoires des uns et des autres s'entrecroisent constamment. Le montage est cinématographique, serré et nerveux, et la bande son nous est fournie en prime avec des musiques d'époque. Le propos est subtil et nuancé, aux antipodes du politiquement correct. Il est conseillé de commencer par lire le dossier très complet à la fin du livre qui éclaire le contexte. Les images de Barly Baruti sont splendides et les couleurs d'un grand raffinement. À recommander chaudement à de bons lecteurs.

CR