Livres d’images — Caraïbe

Coup de cœur

Haïti

Une île sous le vent

Langue : français

Auteur : William Wilson
Lieu d'édition : Paris
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Année d'édition : 2015
Collection : Giboulées
Nombre de pages : 10 p.
Illustration : Couleur
Format : 22 x 31 cm
ISBN : 978-2-07-066165-7
Âge de lecture : À partir de 9 ans
Prix : 20 €

Drapo haïtien représentant Toussaint Louverture à cheval

Ce surprenant ouvrage conjugue aussi bien les caractéristiques du livre documentaire et du conte que de la création artistique. C'est d'ailleurs par ces multiples entrées que le lecteur est interpellé : « entrez dans la société et écoutez la grande et la petite histoire d'une île sous le vent des Caraïbes », Haïti. Le lecteur y découvrira une histoire empreinte de conquêtes et de massacres jusqu'à la fondation de la première république noire. Avec ce livre, l'auteur-illustrateur rend hommage aux grandes figures haïtiennes, parmi lesquels on peut citer la reine Anacaona et Toussaint Louverture.

Le livre est organisé en trois parties complémentaires. La première regroupe un ensemble de récits à caractère historique, fortement ancré dans l'oralité. Un commentaire explicatif des œuvres constitue la deuxième partie ; quant à la troisième partie, il s'agit d'un dépliant en accordéon où les grands tournants de l'histoire haïtienne sont représentés au moyen de tentures, des images naïves en paillettes scintillantes célébrant la culture haïtienne marquée par le vaudou. Ce dépliant, à étirer dans une longue frise de plus d'un mètre de long, n'est pas sans nous rappeler la frise historique car ici, il est bien question de conjuguer l'Histoire d'une civilisation et de ses mythes, ses traditions orales et ses réalités plastiques. Les tentures ont été réalisées dans un atelier haïtien, celui de Valentin Valris, avec une technique bien particulière : le drapo, rectangle de tissu, est tendu, l'artiste y trace son dessin puis vient un long travail de fixation des paillettes et des perles de verre. Cette riche et ambitieuse matérialisation peut néanmoins s'avérer complexe aux yeux du jeune lecteur et nécessite, au préalable, une appropriation collective.