Contes — Afrique

Le Chant du conte

Langue : français

Auteur : Béatrice Lalinon Gbado
Lieu d'édition : Cotonou
Éditeur : Ruisseaux d'Afrique
Distributeur : Alliance internationale des éditeurs indépendants
Année d'édition : 2011
Collection : Sagesses africaines
Nombre de pages : 116 p.
Format : 22 x 15 cm
ISBN : 978-99919-323-5-4
Âge de lecture : À partir de 13 ans
Prix : 3 000 CFA (Bénin), 4 000 (Afrique), 8 € (Europe)

sous-verre: jeune fille joue d'une flute, torse nu

Le chant joue un rôle important dans les contes : il permet, en effet, à l’assistance de les reconnaître, et au conteur de se les remémorer. Ce sont les chants qui portent le message profond du conte. Dans ce recueil, l’auteur a choisi de rassembler des contes (des peuples adja-tado du Bénin) en fonction de leur chant. Quatre thématiques sont retenues : les orphelins, les jumeaux, les affligés et les amoureux. Les chansons sont transcrites dans leur langue d’origine (fongbé ? mahi ? il aurait été utile de le préciser) et en français. Nous retrouvons les trames de contes classiques : une coépouse jalouse fait tout pour faire disparaître sa rivale, le conte des deux sœurs, des jeunes chassés de leur village où ils reviendront triomphants, une jeune fille en disgrâce qui rencontre l’amour auprès d’un lépreux, des jumelles inséparables, un enfant échangé contre un animal à la naissance…

L’écriture est souvent poétique, recherchée, voire précieuse. L’auteur fait durer le suspens. La fabrication de l’ouvrage, accompagné d’un CD audio, est soignée (voir Chevaux fabuleux pour la présentation de la collection) ; sur la couverture, un sous-verre sénégalais représente une jeune fille à la flûte ; à l’intérieur, une kora accompagnant la pagination sera la seule illustration. Les contes s’adressent (contenu et forme) à de bons lecteurs.

MPH


Étiquettes