Contes — Afrique

Le Sublime sacrifice : Récit jeunesse

Langue : français

Auteur : François d’Assise N’dah
Illustrateur : Abraham Niamien
Lieu d'édition : Abidjan (Côte-d’Ivoire)
Éditeur : Vallesse
Année d'édition : 2010
Nombre de pages : 104 p.
Format : 18 x 11 cm
ISBN : 978-2-916532-18-9
Prix : 1800 CFA, 5 €

Deux femmes assises discutent sur fond marron

Dans les temps anciens, le royaume de Klôdan doit trouver un successeur à son souverain. Fait insolite, une femme est pressentie pour lui succéder. Elle s’appelle Taloua Klaman et est tout particulièrement belle et intelligente. Un oiseau sacré lui a porté le message de sa mission salvatrice. Mais elle devra subir nombre d’épreuves et finalement quitter le pouvoir, accompagnée de ses partisans. En route pour l’exil, alors qu’elle est poursuivie par ses détracteurs, elle sacrifie son fils au fleuve Comoé en furie. Arrivée sur l’autre rive, elle fonde un nouveau royaume avec son peuple.

Avec ce récit narré au rythme d’un conte, nous retrouvons la légende de la reine Pokou, fondatrice au XVIIIème siècle, du royaume baoulé de Côte d’Ivoire. Plusieurs versions de cette légende existent, notamment celle de Véronique Tadjo, Reine Pokou. Concerto pour un sacrifice (voir également « Guerre et littérature africaine de jeunesse »). Ici, l’auteur trace un portrait assez féministe de la reine, investie d’une mission d’importance et très sensible au sort des siens. On suit avec intérêt les différentes péripéties de son parcours et pour les lecteurs les moins chevronnés, illustrations et vocabulaire final contribuent à la compréhension. Un texte à recommander aux adolescents. [un film d’animation sur ce personnage, Pokou Princesse Ashanti, est sorti le 6 juillet 2013 en Côte-d’Ivoire]

KB


Étiquettes