La médiation en librairie

Par Michel Choueiri, Libraire, directeur général de la librairie El Bourj à Beyrouth

Photo de Michel Choueiri, libraire au Liban

Le libraire : vendeur de livres ou passeur de savoir ?

Parmi toutes les définitions du mot « Libraire », « Personne dont la profession est de vendre des livres », « Marchand de livres  »ou « Vendeur passeur de savoir », c’est bien cette dernière que je préfère et qui correspond le plus à notre métier. « Vendeur » forcément, c’est un commerçant, c’est ainsi qu’il pourra subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, mais sa vraie vocation est d’être « passeur de savoir ».

Dans la chaine du livre, le libraire se situe après l’auteur, l’éditeur et le diffuseur / distributeur, et juste avant le bibliothécaire et surtout le lecteur, d’où son rôle important dans la participation à la libre circulation des informations et des idées, son dévouement au service de son pays, tant en encourageant ses auteurs et ses éditeurs, qu’en participant à sa vie culturelle à travers ses partenariats et ses collaborations avec les acteurs culturels de sa région et même du pays dans son ensemble, si possible.

L’animation interne à la librairie

Tout commerce, quel qu’il soit, a besoin d’animer son espace,c’est une démarche qui prend en compte le mobilier d’exposition, la vitrine et les promotions. La vitrine est un vecteur de communication et de personnalisation du point de vente. Son agencement s’opère avec la plus grande rigueur, selon un calendrier annuel d’animations bien défini, en tenant compte de la saisonnalité des événements à marquer. La particularité de la librairie est qu’en plus de ces éléments, elle doit assurer des animations internes, avec des séances de signatures et des rencontres avec des auteurs, des lancements de livres, des lectures de contes et des animations pour enfants, des tables rondes et des débats sur des sujets divers soutenus par des livres ou qui soutiennent la publication de livres. D’autres idées peuvent aussi être émises par les libraires qui doivent en permanence faire preuve de créativité.

Faire des animations en librairie répond à plusieurs besoins : montrer que cet espace commercial est surtout un lieu culturel ; motiver l’équipe de la librairie, fidéliser et augmenter la clientèle ; promouvoir des éditeurs et des auteurs ; permettre des rencontres entre ces derniers et leurs lecteurs. Ces animations et ces rencontres permettent aux enfants et aux jeunes de se rapprocher encore plus du livre et de la lecture.

J’ai eu la chance, lors de mon expérience professionnelle et particulièrement depuis la création de la librairie El Bourj au centre-ville de Beyrouth il y a 10 ans, de faire avec mon équipe toute sorte d’animations.

Rencontres et signatures

Le plus souvent nous essayons d’être créatifs lors des rencontres/signatures avec des auteurs. Par exemple, nous avons lancé le livre Vil à vif, paru en français et traduit de l’arabe, de l’auteure libanaise Imane Hemaidan Younès, en sa présence et avec la participation de trois acteurs qui ont mimé un paragraphe du livre lu par deux lecteurs, un en arabe et l’autre en français. Cette lecture théâtrale a eu beaucoup de succès auprès de notre clientèle. Puis nous avons transformé la librairie, le temps d’une signature, en une galerie d’art, grâce à un peintre libanais à qui nous avons demandé de décorer la vitrine et la librairie avec des tableaux reproduits dans son livre. Nous avons aussi organisé une dégustation de vin avec le concours de plusieurs viticulteurs libanais, pour le lancement du premier livre sur les vins du Liban. Nous avons voulu créer un panier en roseau fait en plusieurs exemplaires par des handicapés, dans lequel nous avons présenté le livre et deux bouteilles de vin. Par ailleurs, à l’occasion de la parution du livre Man'ouché sur les recettes des «  pizzas libanaises  » de différentes régions du Liban, notre clientèle a été invitée à une séance de dégustation.

Tables rondes, conférences et débats

Quand il s’agit d’essais politiques, historiques, sociopolitiques…, nous préférons organiser des tables rondes, des conférences et des débats. Pour le lancement du livre d’un auteur français soutenant un parti politique libanais très controversé, nous avons réuni autour d’une table ronde/débat l’auteur, un ancien ministre qui ne partageait pas ses opinions et une journaliste qui essayait de rester objective. Ce fut une rencontre entre les intervenants et le public très enrichissante, qui a eu lieu avec un esprit d’ouverture et de dialogue exceptionnel. À la parution d’un livre sur les anciennes icones chrétiennes, l’auteur, spécialiste en la matière, a fait une conférence soutenue par une projection Powerpoint. En 2009, à l’occasion de la désignation de Beyrouth comme capitale mondiale du livre par l’UNESCO, nous avons organisé une table ronde autour de trois œuvres sur Beyrouth, en présence des auteurs et d’une journaliste qui a animé le débat, sachant que chacun des trois ouvrages étaient différents : un roman historique, une étude historique et un livre de photographies.

Contes, théâtres et poésies

Nous ne les oublions pas, conteurs, acteurs et poètes. Avec eux, nous avons pu animer de très belles soirées en présence d’un public enthousiaste. Là aussi il a fallu de la créativité. Un conteur a profité de la sortie de son dernier livre de contes pour adultes, pour nous proposer un spectacle avec ses mimes et son déguisement, se baladant parmi un public enchanté. Une actrice, qui joue régulièrement à Avignon, a présenté des extraits des œuvres de Yourcenar et de Rimbaud, ainsi que d’autres pièces de sa composition. Une autre soirée, nous avons reçu une poète qui s’est fait accompagner par un musicien et deux lectrices. Il y a quelques années, lors de la Semaine de la lecture au Liban, nous avions organisé une soirée poétique de trois heures en trois langues (français, anglais et arabe), avec la participation de plusieurs poètes qui n’hésitaient pas à lire les poèmes de leurs confrères, jusqu’à même improviser des poèmes sur des sujets choisis par le public.

Animations pour enfants

Les animations pour enfants représentent pour nous des moments de plaisir et de bonheur. Voir ces enfants écouter avec attention, participer avec enthousiasme, et même être curieux d’en savoir plus, nous font très vite oublier le mal que nous avons à les regrouper et à les installer. Nous sommes conscients, à la librairie, qu’un bon auteur de livres pour enfants n’est pas nécessairement un bon conteur ou animateur. Nous faisons donc très attention à nos choix et nous nous permettons, dans ces cas-là, d’inviter des professionnels afin qu’ils racontent l’histoire en présence de l’auteur qui répondra aux questions des enfants et qui signera son livre. Selon les sujets des albums et des romans, nous avons plusieurs fois fait participer des musiciens, des chanteurs, des acteurs pour animer ces rencontres.

Deux évènements ont plus particulièrement marqué nos clients et l’équipe de la librairie.

Le premier a eu lieu lors de la sortie d’un livre pour enfants qui s’intitule Je découvre en jouant : le centre-ville de Beyrouth1. Profitant du fait que notre librairie est située au centre-ville, nous avons invité l’auteur avec trois autres auteurs de jeunesse qui ont écrit respectivement sur l’archéologie de Beyrouth, sur les églises et les mosquées et sur la place de l’étoile et le parlement libanais. Avec eux et accompagnés d’une animatrice de la librairie, les enfants et leurs parents ont suivi le circuit du plan qui se trouvait à l’intérieur du livre, à la découverte du centre-ville, guidés par les commentaires de l’auteur. À trois étapes différentes de la tournée, les auteurs lisaient leurs livres respectifs, suivant le lieu qui correspondait au sujet de leur livre. La dernière étape était le retour à la librairie pour partager ensemble une collation et pour échanger des impressions sur cette promenade.

Le deuxième évènement était en partenariat avec une garderie. Nous avons organisé ensemble, trois ans de suite, dans nos locaux, à l’occasion de la fête des mères, un après-midi pour les enfants et leurs mamans. Au programme, un groupe de musiciens pour les faire chanter, une conteuse pour leur raconter des histoires et, le clou de la fête, ce sont les mamans qui se sont relayées pour lire des histoires à l’ensemble des enfants.

Ateliers d’écriture

Depuis un an nous proposons à nos clients des ateliers d’écriture hebdomadaire dans nos locaux. Ces ateliers sont adressés aux adultes, aux ados et aux enfants en partenariat avec l’association Kitabat2 qui regroupe des animateurs professionnels.

Les animations hors les murs de la librairie

Il est évident que pour des raisons économiques et pratiques, nous préférerions que nos animations se fassent toujours dans nos locaux, mais la réalité veut que nous allions aussi vers nos lecteurs, d’un côté pour nous faire connaître et d’un autre pour montrer que la librairie aime participer à la vie culturelle de son environnement. C’est ainsi que nous participons annuellement au Salon du livre francophone de Beyrouth. Ce salon dure dix jours durant lesquels nous prévoyons trente à trente-cinq animations, signatures et tables rondes sur notre stand. Nous exposons aussi des milliers d’ouvrages soigneusement choisis pour l’occasion.

En partenariat avec le Ministère libanais de la culture et la Maison du livre3, nous avons organisé pendant plusieurs années un festival de littérature arabe de livres de jeunesse, le but étant d’aller dans les bibliothèques publiques de plusieurs régions libanaises pour une exposition-vente de trois à quatre jours, accompagnés par des auteurs et animateurs. De leurs côtés les bibliothèques invitaient la population et les écoles à participer à cet évènement.

Nous aimons aussi nous déplacer au théâtre afin d’exposer les livres des pièces qui s’y jouent. Les universités, les écoles et les instituts culturels font également parties des organismes avec lesquels nous collaborons très étroitement. Nous participons à certaines de leurs manifestations culturelles, en présentant les livres des auteurs présents ou des ouvrages traitant des thèmes abordés.

Certaines écoles qui organisent durant l’année des expositions-ventes de livres nous demandent de participer, mais ce que nous proposons souvent aux écoles, c’est d’accompagner cet évènement par un thème, si possible, et des animations en présence d’auteurs et/ou d’animateurs. Ainsi, à la demande de l’Ambassade de Belgique qui organisait un évènement (exposition, pièce de théâtre et films) avec une école, nous nous sommes chargés d’exposer durant plusieurs jours des livres d’éditeurs et d’auteurs belges correspondant à une thématique choisie. Nous profitons aussi de la présence d’auteurs et d’illustrateurs de jeunesse qui viennent faire des animations et signer dans notre librairie ou sur notre stand au Salon du livre, pour proposer aux écoles de les recevoir chez eux pour des rencontres avec les élèves. Bien entendu, un membre de notre personnel les accompagne avec leurs livres pour en faire une exposition-vente suivie d’une séance de dédicaces.


En conclusion, l’un des objectifs de la librairie est de développer des techniques d’animation internes et externes qui tiennent compte des exigences du client et de toucher une nouvelle catégorie de population en élargissant le champ de ses prestations en dehors de son lieu d’exercice habituel.

Notes et références

1. Je découvre en jouant : le centre-ville de Beyrouth, Maria Saad Pascalides, éd. L’Orient le jour, Beyrouth, 2008.

2. Kitabat : association libanaise pour le développement des ateliers d’écriture.

3. La Maison du livre : association libanaise dont l’action repose sur trois axes : la formation professionnelle, l’animation et la diffusion de l’information.


Pour aller plus loin

Michel Choueiri est librairie depuis 1980 et dirige la librairie El-Bourj inaugurée en 2003 et installée dans le centre-ville de Beyrouth. Il est l’un des membres fondateurs de l'Association Internationale des Libraires Francophones, créée en 2002 au Salon du livre de Paris, dans le prolongement d’un colloque organisé lors du IXe Sommet de la Francophonie à Beyrouth. Il a été président de cette association de 2008 à 2012. Michel Choueiri anime régulièrement des formations aux métiers du livre, au Liban et ailleurs dans le monde. Il est Professeur d’un cours sur l’Edition et la Chaîne du livre en 4e année  à l’ALBA (Académie Libanaise des Beaux-Arts) et Professeur en Master en Métiers du livre à l’Université Saint-Joseph, à Beyrouth.

  • La page Facebookde la librairie.
  • La page dédiée à la librairie sur le site de l’Association internationale des libraires francophones.
  • La librairie aura un site en ligne en Septembre 2014. Mail : elbourj@cyberia.net.lb

Étiquettes