Étiquette : albums sans texte


Article de dossier

Shaun Tan, le passeur d'images

08 mars 2018

 

La bande dessinée Là où vont nos pères [The Arrival] a marqué les esprits ! En 128 pages et sans un mot, elle raconte au plus juste l'expérience de la migration. Maître de l'étrange et de tous ces petits décalages qui interrogent nos vies, Shaun Tan creuse un sillon singulier où l'image est vue comme un précipité chimique, un condensé de sens qu'il faut déchiffrer lentement, mais sûrement. Avec cette écriture visuelle d'une grande force, le lecteur redécouvre le plaisir d'apprendre à lire. Bon voyage !

Anne-Laure Cognet

› Accédez à l'intégralité de l'article


Article de dossier

Italie : des pistes d'animation pour les albums sans texte

Retour sur l'expérience de Lampedusa

08 mars 2018

 

Les albums sans texte rassemblés du monde entier pour le beau projet « Livres sans paroles. Destination Lampedusa », initié par IBBY Italie, sont arrivés sur l'île par vagues successives, en 2012, 2015 et 2017. Une collection unique de ces "Silent books" a ainsi été créée. Mais comment faire vivre ces livres si particuliers ? Des idées de médiation, d’utilisation, de lecture ont été expérimitées. Deborah Soria, engagée dans ce projet, propose des pistes d'animations adaptées aux différents types de lecteurs rencontrés à la bibliothèque de l'île.

Deborah Soria

› Accédez à l'intégralité de l'article


Article de dossier

Donner une voix aux images

Des idées pour faire vivre les albums sans texte

07 mars 2018

Les albums sans texte déconcertent parfois : comment faire vivre un album en l'absence d'un récit à lire à haute voix ? Quelle histoire raconter quand aucune "version officielle" n'accompagne les images ? Quelles nouvelles formes d'animation imaginer pour ces albums ?

Forte de l'expérience acquise tout au long des trois éditions de l'opération Livres sans paroles. Destination Lampedusa (Libri senza parole. Destinazione Lampedusa), Giulia Franchi, du Palais des expositions, à Rome, nous initie à l'univers plein de promesses des "histoires sans paroles" et nous propose des pistes d'animation, testées et adoptées. De quoi nous armer pour nous lancer dans l'aventure ! 

Giulia Franchi

› Accédez à l'intégralité de l'article