Étiquette : République démocratique)


Notice bibliographique

Romans — Afrique

Coup de cœur

Le Fils du mercenaire : suivi de Yolène au large des collines

Auteur(s) : Pius Ngandu Nkashama
Illustrateur(s) : Hanno
Âge de lecture : À partir de 15 ans

10 février 2016

Réimpression et sortie en eBook de cet ouvrage paru en 1995, regroupant deux récits de l’écrivain congolais Pius Ngandu Nkashama. Dans « Le Fils du mercenaire », Yannick, jeune belgo-congolais, quitte Bruxelles à la recherche de son père, mercenaire belge ; au Kasaï (que seule la mention du Lac Munkamba permet de situer), la « ville de la mort » (probablement Mbuji Maji, ville natale de l’auteur) l’accueille, avec les émeutes des militaires (arrivées en 1991) mais aussi avec les braves gens qu’elle abrite. Au village de sa mère, des révélations heureuses attendent Yannick ; ses racines sont retrouvées et l’avenir est plein d’espoir, soutenu par la force de la foi – chrétienne, mais aussi celle d’un masque fétiche. « Yolène au large des collines » est le premier récit publié autour du génocide du Rwanda...

VQ

› Accédez à l'intégralité de la notice


Notice bibliographique

Romans — Afrique

Coup de cœur

Les Cendres du père

Auteur(s) : Pius Ngandu Nkashama
Âge de lecture : À partir de 15 ans

10 février 2016

Yannick, jeune belgo-congolais, quitte Bruxelles à la recherche de son père, mercenaire belge qui aurait tué sa mère et serait mort au Congo. Au Kasaï (que seule la mention du Lac Munkamba permet de situer), la « ville de la mort » (probablement Mbuji Maji, ville natale de l’auteur) l’accueille, avec les émeutes des militaires (arrivées en 1991) mais aussi avec les braves gens qu’elle abrite. Au village de sa mère, des révélations heureuses attendent Yannick ; ses racines sont retrouvées et l’avenir est plein d’espoir, soutenu par la force de la foi – chrétienne, mais aussi celle d’un masque fétiche.

VQ

› Accédez à l'intégralité de la notice


Notice bibliographique

Bandes dessinées — Afrique

Les Deux rivaux, Le Visa Schengen est-il plus que le paradis ? et 5 autres histoires

Auteur(s) : Papa Mfumu’eto 1er
Âge de lecture : À partir de 15 ans

10 février 2016

En lien avec la remarquable exposition de peinture, sculpture et photo Beauté Congo – 1926-2015 – Congo Kitoko– présentée à la Fondation Cartier à Paris de juillet 2015 à janvier 2016 – sont publiées sur Internet en accès gratuit de brèves histoires en BD commandées à « Sa Majesté, Empereur Papa Mfumu'Eto 1er ». De son vrai nom Jaspe Saphir, « cet artiste-philosophe bantou, peintre-dessinateur hors du commun et poète-journaliste informel », auteur célèbre de BD, signe huit histoires dont certaines minimes (3 planches, 1 planche) et même inachevées, autour de questions de la vie quotidienne à Kinshasa.

VQ

› Accédez à l'intégralité de la notice


Notice bibliographique

Bandes dessinées — Afrique

Panique à Kinshasa

Auteur(s) : Asimba Bathy
Âge de lecture : À partir de 13 ans

04 février 2016

Le bédéiste congolais Asimba Bathy (auteur, parmi de nombreux autres travaux, d’épisodes dans Là-bas… Na poto… et Congo 50 ) affirme dans un entretien que « le Kinois est ingénieux, fort dans l’invention de faits qui n’existent pas. Alors qu’il n’y a rien au fond, il parvient à se créer une histoire qu’il amplifie à sa façon, il finit par y prendre peur lui-même et ne sait plus comment la gérer ».

VQ

› Accédez à l'intégralité de la notice


Notice bibliographique

Bandes dessinées — Afrique

Coup de cœur

Les Diamants de Kamituga

Auteur(s) : Séraphin Kajibwami
Âge de lecture : À partir de 12 ans

08 avril 2011

L’action de cette bande dessinée se situe en République démocratique du Congo, dans la province du Sud-Kivu. Maman Asha, dans un récit qui constitue le coeur narratif de la BD, explique à sa fille et à ses amis pourquoi elle se trouve à l’hôpital. En 1998, quand les conflits font rage dans la région, son mari, sans emploi depuis longtemps, part chercher du travail à la mine de Kamituga. Il arrive à la cité minière après une route semée d’embûches et réussit à être embauché, mais revient à Bukavu avec, non seulement des diamants volés, mais aussi, sans le savoir, le sida qu’il transmettra à sa femme…

VQ

› Accédez à l'intégralité de la notice