Bandes dessinées — Afrique

Bitchakala N°1, mars 2010 (Bimestriel)

Langue : français

Auteur : Collectif
Année d'édition : 2010
Illustration : Couleur
Âge de lecture : À partir de 14 ans
Prix : 300 CFA

Trois portraits dans trois bandes verticales : à gauche, un homme musclé au regard féroce ; au milieu, un garçon sous l’orage ; à droite, une fille aux cheveux noir, habillée d’un top rouge, qui regarde le lecteur.

Quelques années après le magazine BD Essingang, une douzaine de dessinateurs camerounais se sont regroupés en association, le Collectif A3, autour de la BD, des arts graphiques et du cinéma. En mars 2010 est paru le premier numéro du magazine bimestriel Bitchakala (« Gribouillis » au Cameroun), pour défricher « un terrain trop longtemps envahi par des BD made in ailleurs ».
Les trente-quatre pages de cette revue, en noir et blanc, offrent quatre BD sous forme de feuilleton où l’on peut suivre les aventures de héros jeunes (des lycéens dans un milieu aisé ; des enfants qui ont du mal à trouver à manger ; etc.) ou adultes (un homme marié va voir des prostituées). Également dans ce numéro, un strip humoristique, des informations sur l’art de la BD et un entretien avec l’un des auteurs. Malgré quelques petits problèmes de lisibilité, Bitchakala montre le talent et la maîtrise de l’art de la BD du Collectif A3 – qui vient d’animer par ailleurs une série de rencontres autour de la bande dessinée au Centre Culturel français de Yaoundé. Et c’est un plaisir que de lire les dialogues en « parler camerounais » (certains termes sont expliqués en bas de page) ! Nous attendons de recevoir le numéro 2, déjà paru.

VQ


Étiquettes