Contes — Afrique

Coup de cœur

Cartes à parler inspirées du livre de lecture scolaire La Belle histoire de Leuk-le-Lièvre de Léopold S. Senghor et Abdoulaye Sadji

Langue : français

Auteur : Isabelle Barrière, Michel Boiron, Jean-René Bourrel, Thomas Sorin
Illustrateur : Babacar Lô, Moussa Johnson, Mor Guèye, Alexis Ngom
Lieu d'édition : Saint-Maur
Éditeur : Sépia
Année d'édition : 2009
Nombre de pages : 32 p. et 32 cartes
Illustration : Couleur
Format : 21 x 15 cm
ISBN : 978-2-84280-145-8
Âge de lecture : Pour tous
Prix : 12 €

Sur fond marron, à droite, l’image en noir et blanc de Leuk-le-lièvre se détache du tronc d’un grand arbre. Il regarde trois cartes à parler, en couleurs, à gauche, qui représentent des scènes de son histoire.

On trouve dans ce coffrettrente-deux cartes illustrant, par des peintures sous-verre, des scènes de La Belle histoire de Leuk-le-Lièvre (le verso indique la référence du chapitre, le paragraphe illustré et le nom de l’artiste).
Les quatre artistes sénégalais qui ont travaillé à ce projet se sont inspirés des illustrations « canoniques » du livre de Senghor et Sadji et réussissent la création de très belles cartes que l’on a aussitôt envie d’exposer sur un mur comme autant de petits tableaux…
Cependant, leur usage premier est tout autre : il s’agit de « cartes à parler » destinées à développer l’expression orale chez les apprenants du français (enfants ou adultes) ou à être utilisées comme support d’animations en bibliothèque. Le livret qui accompagne les cartes propose des activités simples, ludiques, très clairement décrites, pour des publics variés en nombre de personnes, âges et niveaux de langue différents. Un site Internet prolonge l’aide pédagogique.
Outre ces fiches d’activités, le livret apporte quelques compléments d’information intéressants : biographie des auteurs, rappel historique sur la technique de la peinture sous verre, etc. On pourra regretter l’absence d’une étude approfondie du texte et des formulations vagues et réductrices comme « l’imaginaire collectif négro-africain »...

Si certaines des activités proposées ne nécessitent pas d’avoir à disposition La Belle histoire de Leuk-le-lièvre, il est bien évidemment préférable de l’avoir ! Rappelons que ce livre est toujours disponible en édition fac-similé (Edicef, réimpression de 2004) : c’est cette édition cartonnée, illustrée en couleur, reproduisant exactement l’édition de 1952 qu’il faut acquérir et non sa version poche, non illustrée, dans la collection « Afrique en poche », que les sites Internet et les libraires proposent en premier… Rappelons aussi la délicieuse version BD disponible chez NEAS, Les Aventures de Leuk-le-lièvre, et le livre-disque avec la lecture de Bernard Giraudeau et Robin Renucci (Textivores).

VQ


Étiquettes