Contes — Afrique

Coup de cœur

Chaka Zoulou fils du ciel

Langue : français

Auteur : Lilyan Kesteloot
Illustrateur : Emilie Seron
Lieu d'édition : Bruxelles
Éditeur : Casterman
Année d'édition : 2010
Collection : Épopée
Nombre de pages : 96 p.
Format : 20 x 14 cm
ISBN : 978-2-203-02288-1
Âge de lecture : À partir de 11 ans
Prix : 7 €

Sur fond crème et gris, un zoulou au regard sévère serre un bouclier éburné et une lance.

Après la grande épopée de l’Afrique de l’Ouest (Soundiata : L’enfant-lion dans la même collection), Lilyan Kesteloot, grande spécialiste de la littérature africaine, met admirablement à la portée de tous la grande épopée de l’Afrique australe.
Chaka (1787-1828), fondateur de l’empire zoulou, inspira grand nombre de récits. La littérature anglaise victorienne (Rider Haggard, par exemple) en fait un personnage très négatif ; Thomas Mofolo donne naissance au mythe avec son texte écrit en sésotho en 1928 ; à partir des années 1960, plusieurs écrivains africains, y compris francophones, lui consacrent récits, poèmes et pièces de théâtre (cf. Djibril Tamsir Niane, Senghor, Tchicaya U’Tamsi…). Il inspire aussi la série de BD belge Zoulouland (18 volumes).
Chaka, héritier banni, a une enfance tourmentée. Son initiation par un féticheur puissant le destine à être souverain et à répandre le sang avec sa sagaie à la lame tranchante... À la mort de son père, il devient chef par les armes. Mais il veut encore plus de sang, de pouvoir et de gloire… Le texte de Kesteloot, assez court, sait être d’une grande clarté tout en gardant la saveur de l’épopée. 

Composé avec un bon équilibre dans l’alternance de la narration, des dialogues et des chants ; il est ponctué d’adresses explicatives aux lecteurs et de notes. Il est, en outre, très bien accompagné par les vignettes délicates de l’illustratrice belge Emilie Seron, par une carte situant l’État zoulou et les territoires des conquêtes, par la liste des sources de l’auteur et de deux pages précieuses sur le sens et le parcours de cette épopée. Avec pour conclusion : « Chaka est devenu le mythe du héros libérateur d’Afrique, l’incarnation du guerrier anti-Blanc et anticolonialiste, le martyr qui meurt pour sauver sa patrie. Il a inspiré poètes et dramaturges des Indépendances africaines, et il demeure comme un symbole de courage et de liberté, auprès de Lumumba, Guevara et Thomas Sankara, ces autres ‘fils du ciel’. »

VQ


Étiquettes