Bandes dessinées — Afrique

Congo 50

Langue : français

Auteur : Asimba Bathy, Cara Bulaya, Jules Baïsolé, Didier Kawendé, et al.
Lieu d'édition : Gand
Éditeur : Africalia asbl, Karakters
Année d'édition : 2010
Nombre de pages : 56 p.
Illustration : Couleur
Format : 30 x 22 cm
ISBN : 978-90-8679-346-4
Âge de lecture : À partir de 12 ans
Prix : 12 €

dessin des 4 Présidents de la RDC, de gauche à droite Kasa-Vubu, Mobutu, L-D Kabila et J. Kabila, silhuette de Lumumba derrière

Un collectif de huit dessinateurs de l’association BD Kin Label nous propose, à l’initiative d’Africalia en Belgique, de suivre, en huit épisodes, l’histoire de l’actuelle République démocratique du Congo sur cinquante ans, à travers les parcours des jumeaux Dipanda et Lipanda(« Indépendance » et « Liberté »), nés le 30 juin 1960, jour de l’indépendance de leur pays.

Ce n’est pas tant l’explication des divers bouleversements subis par le pays qui a intéressé les auteurs, que la mise en images d’une mémoire collective et populaire avec de nombreuses références au sport, à la musique, etc. La foule en liesse dansant sur le tube du groupe African Jazz, les rebellions, les déplacements de populations, les efforts de reconstruction de tout un peuple : autant d’événements vécus par le frère et la sœur, d’abord enfants, puis adolescents, étudiants, et enfin, adultes en charge d’une famille. Aux difficultés politiques répond le dynamisme des Congolais dont la vie continue, malgré les problèmes sociaux, malgré les guerres. Nous nous sentons aussi impuissants que ces héros confrontés à des violences dont la raison leur échappe mais nous ne pouvons nous empêcher d’admirer leur manière de faire face à l’adversité d’où qu’elle vienne.

Les différents graphismes pourraient donner lieu à une rupture entre les parties, mais il n’en est rien : la variété des styles sonne comme une confirmation de la richesse culturelle qui caractérise le pays et qui est rappelée en fin d’ouvrage dans une « chronologie culturelle ».

En tous les cas, une histoire plaisante à lire – et à regarder – qui montre une fois de plus que la bande dessinée africaine a son rôle à jouer dans le monde des livres.

FC


Étiquettes