Chansons et comptines — Afrique

Hanibal@Pushkin

Langue : français

Auteur : Joëlle Esso
Lieu d'édition : Achères (France)
Éditeur : Dagan
Année d'édition : 2011
Collection : Mémoire en musique, cycle 1
Nombre de pages : 42 p.
Illustration : Couleur
Format : 23 x 16 cm ; 1 CD, 1 DVD
ISBN : 978-2-919612-02-4
Âge de lecture : À partir de 13 ans
Prix : 25 €

couverture de : Hanibal@Pushkin

À partir de l’ouvrage Abraham Hanibal, l’aïeul noir de Pouchkine de Dieudonné Gnammankou (Présence africaine, 1998) et de poèmes du fondateur de la littérature russe moderne, Alexandre Pouchkine, Joëlle Esso livre un « hommage musical » à ces deux hommes russes d’ascendance africaine : Abraham Hanibal (1696-1781) a été enlevé, enfant, près de la Logone dans l’actuel Cameroun, et adopté par le tsar Pierre le Grand ; Alexandre Pouchkine (1799-1837) était son arrière-petit-fils.

Le livre, illustré également par Joëlle Esso, inclut d’intéressantes photographies, prises notamment au Sultanat de Logone-Birni. Il présente, certes, la genèse du projet et les paroles des chansons mais, également, les réflexions de l’artiste camerounaise qui éclairent le lecteur sur ses motivations et son état d’esprit au cours de son travail de création. Le parcours d’Abraham Hanibal, du Cameroun à la Russie, en passant par l’Empire Ottoman et la France, est reflété par les chansons, tant dans l’inspiration musicale que dans leur langue : lagwané (sa langue maternelle), russe, français et anglais.

Le DVD présente, d’une manière claire et pédagogique, l’illustre ancêtre africain du poète russe.

Un seul regret : la typographie choisie, en introduction, pour présenter la descendance de Pouchkine et reproduire une lettre d’Abraham Hanibal, est difficilement lisible. Et une question : pourquoi avoir anglicisé le nom du poète dans le titre même de l’ouvrage ?

FC