Bandes dessinées — Monde Arabe

Haytham : une jeunesse syrienne

Langue : français

Auteur : Nicolas Hénin, Haytham Al-Aswad
Illustrateur : Kyung-eun
Lieu d'édition : Bruxelles
Éditeur : Dargaud
Année d'édition : 2016
Nombre de pages : 80 p.
Illustration : Couleur
Format : 21 x 29 cm
ISBN : 978-2205-07590-8
Âge de lecture : À partir de 11 ans
Prix : 17,95 €

En haut, teintes roses, une ville syrienne. En bas, teintes vertes, un enfant de

En France, de nombreux documentaires pour la jeunesse ont récemment traité de la question des migrants et des réfugiés, souvent en essayant de la contextualiser dans une perspective globale. L’originalité de cette bande dessinée tient à sa volonté de traiter tout particulièrement de la guerre civile en Syrie. Elle est le fruit de la rencontre entre Nicolas Hénin, journaliste spécialisé du Proche et Moyen-Orient, et d’Haytham Al-Aswad, fils d’un des opposants les plus actifs au pouvoir de Bachar El-Assad, désormais réfugiés en France. À travers la destinée d’Haytham et de sa famille, un aperçu saisissant de l’Histoire de la Syrie de ces dernières années nous est proposé, depuis « le printemps de Damas » et ses espoirs vite déçus, jusqu’à la guerre civile, en passant par les débuts de la répression.  

Cette bande dessinée a bénéficié d’un important apport documentaire : le témoignage d’Haytham, bien sûr, mais aussi les quelques photos encore en sa possession, ainsi que celles provenant des reportages précédents de N. Hénin. Tout cela permet de reconstituer avec une grande précision les paysages et décors urbains de la région du sud de la Syrie dont est originaire la famille de Haytham, de retrouver les slogans à la gloire de Bachar Al-Assad comme ceux de ses opposants, ou encore les attitudes et dégaines des « moukhabarat », agents des services de renseignement du régime syrien. Le trait de Kyungeun Park, dessinateur coréen vivant en France, se caractérise par sa grande lisibilité, ce qui rend la BD accessible à de très jeunes adolescents. Voilà donc un témoignage d’autant plus intéressant qu’il se clôt sur la vie actuelle d’Haytham et de sa famille, à la fois heureux de vivre en France mais n’ayant pas oublié la tragédie de leur pays d’origine.

JP


Étiquettes