Romans — Afrique

Coup de cœur

Je te le devais bien...

Langue : français

Auteur : Flore Hazoumé
Lieu d'édition : Abidjan
Éditeur : Les Classiques ivoiriens
Année d'édition : 2012
Nombre de pages : 139 p.
Format : 18 x 11 cm
ISBN : 979-10-90625-02-0
Âge de lecture : À partir de 13 ans
Prix : 2500 CFA, 6,50 €. Distribution France L’Oiseau indigo.

Photographie vieillie en sépia d'une mère et sa petite fille sur papier texturé

Je te le devais bien... est le récit d’un exil familial que l’auteur dédie à sa mère et « à toutes les mères-courage ». Cette mère, analphabète, à qui le titre s’adresse se trouve face à un dilemme : rester dans son pays avec tous ses enfants ou partir en France avec eux pour rejoindre son mari, forcé à l’exil. C’est autour du personnage emblématique du mari et père que le récit tourne : Antoine Hazoumé, ancien conseiller politique du premier Président de la République du Congo, l’abbé Fulbert Youlou, décédé brutalement en 1966. C’est la période tourmentée du début des Indépendances. Flore Hazoumé a construit son récit à deux voix, alternant les souvenirs de la mère et de sa petite fille. Elles font resurgir les moments importants de leur histoire personnelle : le départ, la découverte d’un autre monde pendant les premières années en France, les souvenirs d’enfance de la mère, près des colons, les difficultés mais aussi les bonheurs de la vie quotidienne. Flore Hazoumé, Congolaise qui a grandi en France et vit à Abidjan, écrit pour les adultes aussi bien que pour les jeunes – Et si nous écoutions nos enfants ? et Une vie de bonne (CEDA/Hurtubise HMH, 1999 ; collection Lire au présent). Avec son écriture plaisante, elle livre ici un texte « tout public », un récit touchant qui porte un regard juste et intime sur le déracinement, l’exil, l’interculturel, à travers les voix de deux femmes.

MD


Étiquettes