Livres d’images — Afrique

La Petite pièce de monnaie

Langue : français

Auteur : Fatou Keïta
Illustrateur : Zohoré Lassane
Lieu d'édition : Abidjan (Côte-d’Ivoire)
Éditeur : NEI/CEDA
Année d'édition : 2011
Nombre de pages : 31 p.
Illustration : Couleur
Format : 21 x 27 cm
ISBN : 978-2-84487-454-2 (NEI), 978-2-86394-667-1 (CEDA)
Âge de lecture : 4-8 ans
Prix : 3 000 CFA

pièce de monnaie brillante, souriante, avec pièces et billet tristes ou fâchés e

Dix ans après Le Billet de 10 000 F, F. Keïta offre l’histoire d’une petite pièce… Une petite pièce de monnaie (on ne saura pas de quelle valeur) passe de main en main au gré des tractations entre clients et commerçants. Toute neuve et toute brillante au début de son histoire, la Petite Pièce termine son périple, crasseuse et nauséabonde, dans un porte-monnaie. D’où elle s’échappe avec les autres pièces pour tomber dans une bassine d’eau savonneuse. La petite fille qui y lavait sa poupée s’empresse de leur rendre leur éclat sous l’œil intrigué de la maman. La Petite Pièce finit dans la tirelire de l’enfant où elle brille de mille feux.

Fatou Keita n’hésite pas à donner vie aux objets les plus étonnants. Cette histoire en est la preuve, même s’il semble un peu difficile de partager les émotions d’une pièce de monnaie. Que veut-elle nous dire ? Que les pièces servent pour les échanges commerciaux. On le voit dans la première partie, en faisant le tour du marché, d’une façon plaisante, du boutiquier à la marchande de beignets. La pièce s’échange, seule, contre un beignet ou se donne en aumône ; ajoutée à d’autres, elle sert à acheter quelque chose de plus important. Que l’argent est sale, au sens propre, parce qu’il passe de main en main. Leçon d’économie ou leçon d’hygiène, est-ce que cela fonctionne?  Fallait-il pour autant prêter une volonté et des sentiments aux pièces ? Les adultes ont quelques difficultés à rentrer dans ce genre de démarche, mais les enfants qui ont le don, eux aussi, de prêter une vie aux objets, rentreront sans difficultés dans l’histoire de la pièce. C’est certainement un des talents de Fatou Keïta de savoir se situer à hauteur du regard des très jeunes enfants et de rentrer dans leur imaginaire. Ses albums remportent un vif succès auprès des classes maternelles et elle reconnaît que les enfants eux-mêmes lui proposent des thèmes d’histoires… Le texte est assez long, parfois complexe et joue sur l’humour. Le livre nécessitera donc la médiation de l’adulte - il n’est pas certain que des enfants de plus de 8 ans, capables de lire le texte, rentrent dans l’histoire. Les illustrations sont très vivantes, drôles, éclatantes… comme un sous neuf. Elles participent pour beaucoup à l’attrait de cet album.

MPH


Étiquettes