Premières lectures — Monde Arabe

[Le Jeu de cache-cache]

لعبة الغمّيضة

Langue : arabe

Auteur : Nadim Rafîq Issâ
Illustrateur : Michèle Standjofski
Lieu d'édition : Beyrouth
Éditeur : Asala
Année d'édition : 2010
Nombre de pages : [16] p.
Illustration : Couleur
Format : 20 x 14 cm
ISBN : 978-614-402-077-7
Âge de lecture : À partir de 9 ans
Prix : 3,33 €

Une rue grise non goudronnée, sale et pleine de flaques d'eau. Un garçon se cache derrière un coin et suit du regard son ami.

Toni et Sari, âgés de onze ans, fréquentent la même école dans la banlieue de Beyrouth. Ils sont inséparables et, chaque jour après l’école, Sari se rend chez Toni pour faire ses devoirs et jouer. La réciproque n’est pas vraie cependant : Toni, enfant unique, aimerait bien aller chez Sari et faire connaissance avec ses frères et sœurs.
Mais Sari trouve toujours un prétexte pour différer cette visite. Toni décide un jour de le suivre à son insu. Il pénètre alors pour la première fois dans un camp palestinien, et l’aspect misérable des ruelles et des maisons le sidère. Sari le reçoit très mal mais ses frères et sœurs l’accueillent avec gentillesse dans la pièce unique où vit toute la famille. S’ensuit, dehors, une belle partie de cache-cache : Toni est ravi et les deux amis se réconcilient.
Cette histoire a le mérite d’aborder une réalité sociale souvent ignorée : les conditions de vie dans les camps palestiniens du Liban. Le décor est bien planté grâce aux illustrations de Michèle Standjofski. Le récit est bien mené, le vocabulaire simple. Un regret toutefois : à la toute fin de l’ouvrage, le suspense est un peu mis à mal, car la dernière illustration arrive trop tôt par rapport au texte.

LV


Étiquettes