Contes — Afrique

Le Serpent et l’enfant gâté

contes kouya de Côte d’Ivoire

Langue : français

Auteur : Denis Ramseyer
Lieu d'édition : Paris
Éditeur : L’Harmattan
Année d'édition : 2019
Collection : La légende des mondes
Nombre de pages : 90 p.
Illustration : Noir et blanc
Format : 22 x 14 cm
ISBN : 978-2-8343-16506-6
Âge de lecture : À partir de 8 ans
Prix : 12 €

Couverture de : Le serpent et l'enfant gâté

Denis Ramseyer, chercheur et enseignant à l’Université de Neuchâtel, a réuni et adapté 23 récits kouya, traduits en français. Les Kouya, peuple forestier de Côte-d’Ivoire, constituent l’une des plus petites ethnies du pays, à la langue menacée d’extinction. Pour sauver ce patrimoine oral, Denis Ramseyer, qui avait séjourné parmi eux entre 1971 et 2016, a collaboré avec deux universitaires ivoiriens qui se sont rendus sur le terrain en 2017 et 2018, pour y enregistrer vingt de ces contes. L’ouvrage est complété par trois autres récits collectés dans les années 1980-1990 par le linguiste irlandais Philip Saunders et par le missionnaire anglais Edwin Arthur. Le dernier récit traduit « La fourmi qui ne dort plus » est aussi proposé dans la langue kouya.

L’introduction conséquente permet de découvrir qui sont les Kouya, quelle est leur langue, quelle est la valeur et la symbolique du conte dans leur société. Cette contextualisation favorise l’accès aux contes, qui participent tant à l’éducation des enfants qu’à la cohésion du groupe. Leçons de vie, ils mettent en scène animaux et humains. Qu’il s’agisse de l’araignée, présente dans six contes, du lièvre, de la panthère, du serpent, de la fourmi ou d’autres animaux, tous ces acteurs transmettent les valeurs de ce peuple, au travers de ces courtes histoires dont la morale peut rappeler les fables bien connues de La Fontaine.  

Un très bon ouvrage sur les contes, car bien documenté ; la traduction de qualité restitue avec justesse la parole des conteurs.

MD