Romans — Afrique

Les Confidences de Médor

Bilingue dioula-français

Medɔri ta Gundokumaw

Langue : français, dioula

Auteur : Mishelini Kulibli
Illustrateur : Serge M’Bra Behira
Traducteur : Kulibali Musa
Lieu d'édition : Abidjan [Côte-d'Ivoire]
Éditeur : Edilis
Année d'édition : 2011
Collection : Docteur Ingrid Young
Nombre de pages : 124 p
Illustration : Noir et blanc
Format : 19 x 12 cm
ISBN : 978-2-915403-22-8
Âge de lecture : À partir de 12 ans

dessin d'un chien, gueule ouverte, devant une grande maison

Après les éditions monolingues en baoulé, dioula et sénoufo, Édilis publie en bilingue français et ces trois langues, ce roman de Micheline Coulibaly, pionnière de la littérature de jeunesse en Côte-d’Ivoire – on peut lire l’entretien et l’article « Micheline Coulibaly, écrivain pour la jeunesse (1950-2003) ». Voici sa présentation parue dans Takam Tikou n°6 : « Médor, le narrateur, vit en bon chien de garde chez la famille Pokassé. Le jour de ses vingt-et-un ans, il fait un bilan et revoie les différentes étapes de sa vie : son enfance avec ses nombreux frères et sœurs, ses déboires amoureux et sa victoire sur un doberman loubard. Spectateur privilégié, il assiste muet aux frasques de ses maîtres et aux injustices dont sont victimes ses compagnons chiens. Ses commentaires se font alors plus acerbes et critiques. Le récit, en adoptant le point de vue d’un animal, en profite pour donner une vision satirique, volontiers moraliste, du monde des humains que l’argent a trop changés. Alerte, non dénué d’humour et d’une bonne lisibilité, le texte est à prendre avec toute la légèreté des considérations de l’ami Médor. »

Viviana Quiñones


Étiquettes