Bandes dessinées — Afrique

Coup de cœur

Les Diamants de Kamituga

Langue : français

Auteur : Séraphin Kajibwami
Lieu d'édition : Paris
Éditeur : African Artists for Development
Année d'édition : 2010
Nombre de pages : 24 p.
Illustration : Couleur
Format : 29 x 21 cm
ISBN : 978-2-7466-2576-1
Âge de lecture : À partir de 12 ans
Prix : 8 € (gratuite au Sud-Kivu, RDC)

un homme et une femme traversent un fleuve en courant, poursuivis par un militaire

L’action de cette bande dessinée se situe en République démocratique du Congo, dans la province du Sud-Kivu. Maman Asha, dans un récit qui constitue le coeur narratif de la BD, explique à sa fille et à ses amis pourquoi elle se trouve à l’hôpital. En 1998, quand les conflits font rage dans la région, son mari, sans emploi depuis longtemps, part chercher du travail à la mine de Kamituga. Il arrive à la cité minière après une route semée d’embûches et réussit à être embauché, mais revient à Bukavu avec, non seulement des diamants volés, mais aussi, sans le savoir, le sida qu’il transmettra à sa femme… En épilogue, Maman Asha donne à ses jeunes visiteurs des informations sur la prévention du sida et le soin à porter aux malades.
Le récit, très bien mené, basé sur des faits réels ; la représentation, rare, d’images et de réalités de cette région du Congo ; la qualité des dessins de Séraphin Kajibwami, donnent à cette bande dessinée un intérêt dépassant largement l’intention pédagogique qui est à son origine. En effet, elle s’inscrit dans le cadre d’un projet d’African Artists for Development (AAD), en lien avec des acteurs locaux dans cette province très touchée par le sida. 100 000 exemplaires seront distribués gratuitement au Sud-Kivu en 2011. Les bénéfices de la vente en France sont reversés à l’association congolaise SOS Sida, partenaire local de ce projet.

VQ


Étiquettes