Documentaires — Afrique

Modibo Keita, le premier président du Mali

Langue : français

Auteur : Kidi Bebey
Illustrateur : Isabelle Calin
Lieu d'édition : Bamako
Éditeur : Cauris éd.
Année d'édition : 2010
Collection : Lucy
Nombre de pages : 28 p.
Illustration : Couleur
Format : 18 x 16 cm
ISBN : 99952-60-03-4
Âge de lecture : À partir de 10 ans
Prix : 5 €

Sur fond marron, au premier plan, le portrait du Président Modibo Keita assis, portant un cafetan bleu et un tarbush brodé, qui regarde le lecteur. En arrière plan, le drapeau malien flotte.

Ce nouveau titre de la collection « Lucy » qui brosse des portraits de grandes figures du monde noir, publiée par les éditions maliennes Cauris, est consacré au premier président du Mali.
L’ouvrage (petit format carré, couverture souple) suit la vie de Modibo Keita (1915-1977) à partir de sa sortie de l’école William-Ponty de Gorée : on suit son parcours comme enseignant, son engagement politique dès les années 1930, la création d’un journal et d’un parti politique, sa mise en prison à cause de sa dénonciation du comportement des colons, puis sa carrière politique en France. À la tête de la République Soudanaise (en 1958), puis chef du gouvernement de la Fédération du Mali de courte durée, Modibo Keita proclama l’indépendance du Soudan en 1960 et le pays pris le nom de « République du Mali ». Il en fut le Président pendant huit ans et créa, notamment, des sociétés d’État. Panafricaniste, Modibo Keita fut l’un des artisans de l’OUA. Mais sa milice commit des exactions, le mécontentement devint général, il fut critiqué et enfin déchu par le coup d’État de Moussa Traoré en 1968. Modibo Keita mourut en prison en 1977.

Le texte limpide de Kidi Bebey (directrice de la collection) met en avant les aspects positifs du personnage sans en ignorer les aspects négatifs. Il est abondamment et intelligemment illustré par Isabelle Calin. On trouve une chronologie. On peut regretter l’absence d’une carte qui aurait été utile, ainsi que l’explication de certaines expressions comme « socialisme scientifique ». En cette année du cinquantenaire des Indépendances, un ouvrage bienvenu pour mieux faire connaître l’histoire.

VQ


Étiquettes