Livres d’images — Afrique

Pourquoi m'appelle-t-on parapluie ?

Langue : français

Auteur : Kouam Tawa
Illustrateur : Antonio Boffa
Lieu d'édition : Nîmes
Éditeur : Lirabelle
Année d'édition : sans date
Collection : 2018
Nombre de pages : 28 p.
Illustration : Couleur
Format : 24 x 30 cm
ISBN : 978-2-35878-028-5
Âge de lecture : À partir de 5 ans
Prix : 19 €

Un vieil homme noir tient un parapluie orange sur un fonds gris.

Que peut-t-on faire avec un parapluie ? « Le vieux » lui a trouvé des usages innombrables, aussi utiles qu'inattendus, et lui donne à chaque fois un nouveau nom : canne pour soutenir ses pas, couvre-crâne contre l'insolation, arme pour repousser les chiens, parachute pour sauter d'un étage (là, ça ne fonctionne pas bien), et bien d'autres... Mais quand il pleut, le vieux le referme et se met à l'abri, car la toile de son parapluie n'est pas étanche et le vieux n'aime pas être mouillé !

Le texte est délicieusement poétique, avec des trouvailles cocasses, mais requiert probablement l'accompagnement d'une grande personne, car le vocabulaire est assez recherché. Les images de ce grand album cartonné sont splendides, dans la belle tradition italienne de déstructuration colorée de la page de certains albums de Bruno Munari ou de Iela Mari. Elles contribuent à éclairer ce que le texte peut avoir de mystérieux pour un très jeune amateur d'histoires.

Kouam Tawa, auteur camerounais, se consacre à la littérature, au théâtre et à l’animation des ateliers d’écriture. Il a écrit pour les jeunes Danse, petite lune ! et Une reine pas comme les autres, deux coups de cœur de Takam Tikou. Antonio Boffa est un illustrateur italien pour la jeunesse, graphiste, céramiste et peintre. Pour se faire plaisir aux yeux, on ira voir son site

CR