Documentaires — Afrique

Samory

Farouche combattant

Langue : français

Auteur : Yves Pinguilly
Lieu d'édition : Conakry
Éditeur : Ganndal
Année d'édition : 2017
Nombre de pages : 124 p.
Format : 11 x 18 cm
ISBN : 978-2-35045-085-8
Âge de lecture : À partir de14 ans
Prix : 25000 FGN, 2000 CFA, 7 €

Le dessin d'un vieil homme et d'un enfant et au deuxième plan un village.

Yves Pinguilly nous narre la geste de Samory Touré (1830-1900), grand chef de guerre et fondateur de l'empire Wassoulou (ou empire Mandingue), dans l’actuelle Guinée et dans des régions des actuels Mali, Côte-d’Ivoire et Sierra Léone : il domina les roitelets de ces zones et résista à l'avancée de la colonisation française jusqu'à sa défaite et sa mort en captivité.

L'auteur alterne des descriptions détaillées du déroulement des batailles et le récit de la vie de Samory par le griot Fodé Diabaté. Le héros est un homme rude, d'un courage inébranlable, d'une intelligence stratégique acérée, fidèle à ses compagnons mais sans pitié pour ceux qui se mettent en travers de sa route. Il ira jusqu'à mettre à mort son fils acquis à la cause des Blancs après un séjour en France. Le rôle des femmes est ambigu, entre prises de guerre et amazones combattantes. Le ton, celui d'une épopée pleine de bruit et de fureur, avec pas mal d'expressions locales et de mots en d’autres langues, heureusement traduits dans un lexique à la fin de l'ouvrage.

Le contexte n'est pas précisé de façon explicite. C'est au fil du texte que le lecteur non averti découvrira les dates et les lieux où se déroule l'action, qui est d'une grande complexité.

CR