Bandes dessinées — Afrique

Sur les berges du fleuve Congo

Langue : français

Auteur : Alix Fuilu, Willy Zekid, Alain Kojelé
Lieu d'édition : Tourcoing (France)
Éditeur : Afro bulles
Année d'édition : 2011
Nombre de pages : 44 p.
Illustration : Couleur
Format : 32 x 23 cm
ISBN : 978-2-916690-02-5
Âge de lecture : À partir de 15 ans
Prix : 12 €

couverture de : Sur les berges du fleuve Congo

Après l’album Vies volées autour du thème du viol, voici un nouvel ouvrage publié par Afrobulles, association créée en France par Alix Fuilu, auteur congolais de bandes dessinées. Comme pour le précédent volume, cet album propose trois histoires liées entre elles par une même thématique, ici, le problème du sida.

Alix Fuilu signe la première histoire, « Résultats médicaux », qui prend la suite de « Vies volées » : la postière du village apporte à Ma’Dembo les résultats de son test médical après le viol dont elle a été victime ; la postière et ses amies arrivent juste à temps pour empêcher Ma’Dembo de se pendre à un arbre.

La deuxième histoire, « Hyperpsychose », est magnifiquement réalisée par Willy Zekid, auteur notamment de la série Takef publiée dans Planète Jeunes, qui avait fait ses débuts dans le journal pour enfants Ngouvou au Congo-Brazzaville. Willy Zekid se met ici en scène comme narrateur d’une histoire poignante. Il fait la rencontre de Michel, un musicien, qui lui raconte la triste histoire d’une femme malade du sida, rejetée par tous et vivant dans la rue. Persuadé d’avoir le sida (il s’avère qu’il ne l’a pas), Michel meurt d’un arrêt cardiaque…

Enfin, la « Tentation de Kofy » d’Alain Kojelé, auteur de Elikya le petit orphelin, congolais également, narre, sans paroles, la rencontre entre un jeune homme et une femme prostituée, rencontre interrompue par (on le pense mais ce n’est pas très clair) la peur du sida qui fait fuir l’homme de la chambre d’hôtel en courant.

Un très bon album pour adolescents et adultes, grâce à la grande force des histoires et des illustrations, dans les différents styles propres à leurs talentueux auteurs.

VQ