Le site Chile para niños [Le Chili pour les enfants] de la Bibliothèque nationale du Chili

Promouvoir la connaissance et la valorisation du patrimoine auprès des futurs lecteurs

Par l’équipe de Memoria Chilena, Bibliothèque nationale du Chili
Traduit par Viviana Quiñones

logo de Chile para niños avec petite fille et montagnes

La Bibliothèque nationale du Chili propose, depuis six ans, un site pour les 6-11 ans centré sur le patrimoine du pays, qu’il soit culturel ou naturel. Didactique en même temps que ludique et interactif, le site propose également un choix de livres numériques récents, téléchargeables gratuitement. Une initiative exemplaire qui sait se renouveler.

En 2005, la Bibliothèque nationale du Chili et sa version numérique, Memoria Chilena [Mémoire chilienne], décident de développer un site pour les enfants de 6 à 11 ans, consacré à la promotion et la diffusion du patrimoine national. L’initiative reçoit le nom de Chile para Niños [Le Chili pour les enfants] et, depuis ses débuts, travaille à former de futurs usagers – également de futurs gardiens et diffuseurs du patrimoine de la Bibliothèque, de Memoria Chilena et de toutes les institutions travaillant sous l’aile de la Direction des bibliothèques, archives et musées du Chili, Dibam.

Le but principal qui sous-tendait cette nouvelle initiative était précisément d’encourager la protection du patrimoine chez nos enfants, suivant les conventions établies dans ce but par l’Unesco depuis 1972 et, ainsi, de mettre en valeur les collections de la Bibliothèque nationale du Chili auprès de ses futurs usagers.

Le site compte à présent plus de cinquante unités thématiques  qui cherchent à valoriser notre héritage local, à travers une offre didactique. Ainsi, dans le domaine du patrimoine culturel, on trouve des thèmes comme les métiers traditionnels, le journal La Lira Popular1, les peuples des origines (du Nord, du Centre et du Sud du pays) ou encore des biographies de personnages comme Violeta Parra2, Nicanor Parra3 ou Pablo Neruda4. Dans un autre domaine, les usagers peuvent trouver des thématiques qui valorisent la diversité du paysage et de la flore du Chili, comme les parcs nationaux ou « les cétacés du Chili, à côté de notions de base d’écologie et d’éducation à l’environnement.

À l’intérieur de chaque thème, nos usagers trouvent un menu simple, avec des jeux, des lectures et un glossaire associé. Les différents contenus du site, adaptés tant aux enfants de la maternelle qu’aux enfants déjà lecteurs, sont présentés par le biais d’un personnage, une fille curieuse appelée Memoriosa qui, à chaque fois, invite les usagers à parcourir le pays ou à plonger dans l’histoire par le biais d’une approche ludique.

Après presque six années de fonctionnement, le site a dépassé, en 2012, le million de visites (1 250 841), et 23 204 archives ont été téléchargées, qui correspondent surtout aux eBooks disponibles en téléchargement gratuit dans la section La Biblioteca de Memoriosa5.

Le travail de Chile para Niños a été reconnu aux niveaux national et international par d’importantes distinctions. Le site a reçu le prix Quéveo du meilleur site web pour enfants – ce prix récompense des programmes de télévision, des pages web et des publicités ayant contribué à l’éducation de la famille, en termes d’information, contenu et innovation.

En octobre 2012, Chile para Niños a été l’une des initiatives choisies pour faire partie de l’édition 2012 du Portafolio PorLeer [Portfolio PourLire] du Centre régional de promotion du livre en Amérique Latine et la Caraïbe (CERLALC). Dans sa neuvième version, ce portfolio rassemble divers projets pour la promotion de l’accès à la culture écrite dans différents pays, afin qu’ils puissent être diffusés dans les pays de la région et stimuler ainsi le développement d’initiatives similaires.

En regardant vers l’avenir : quelles évolutions ?

Parmi les célébrations pour le bicentenaire de la Bibliothèque nationale (fondée le 19 août 1813), Chile para Niños prépare une nouvelle présentation graphique et fonctionnelle de son site, à partir d’une démarche éditoriale renouvelée, basée sur la valorisation du récit en tant que véhicule de transmission d’information.La plupart des changements vise à rendre le parcours des sujets abordés et leur interconnexion plus faciles pour les jeunes usagers et à donner une meilleure cohérence éditoriale aux contenus mis en valeur chaque semaine.

Toutes ces considérations sont aussi guidées par la logique du journal de vie, compris comme le registre des expériences et des référents de nos futurs usagers. Le journal est ici considéré comme une sorte de réservoir de la mémoire personnelle ; ainsi, les souvenirs et les objets sont mis en valeur dans un lieu qui permet de transcender le temps, par le biais de la parole et de l’image.

Parallèlement à ce processus de renouvellement graphique, l’équipe s’est proposé de créer pour enfants de notre pays un livre d’activités imprimé, El Libro de Memoriosa, qui sera publié en août 2013 en même temps que le lancement de la nouvelle présentation du site. Cet ouvrage, pour les 5-11 ans, abordera en douze chapitres (un par mois) des thèmes comme « Mon quartier », « Vie saine », « Traditions chiliennes » ou « Cuisine et fêtes de famille ». L’idée est que ses utilisateurs puissent accéder aux contenus proposés à travers un langage visuel attractif et diverses activités manuelles.

Pourquoi avoir fait le choix d’un livre physique ? Parce qu’il s’agit d’un support que nous reconnaissons comme faisant partie du patrimoine et de l’héritage culturel de tout pays et auquel il est important de sensibiliser nos enfants le plus tôt possible. Le choix de ce support se base principalement sur des considérations de l’Académie suédoise du livre pour enfants :

•       Le livre augmente et renforce le langage et le vocabulaire

•       Le livre stimule l’imagination et la fantaisie

•       Le livre propose des thèmes intéressants qui ouvrent à de nouveaux horizons

•       Le livre offre des idées et des outils nouveaux, élargit le monde et la conscience, permet de connaître de nouvelles histoires et de nouveaux personnages, et d’autres manières de vivre

•       Le livre favorise l’expression personnelle à travers la lecture à voix haute

S’il est vrai que ces considérations peuvent s’appliquer aussi bien au livre numérique qu’au livre imprimé, Chile para niños est un site « d’éducation patrimoniale ». En ce sens, il fait la promotion de valeurs comme le respect et la préservation du patrimoine en général. De par notre lien avec la Bibliothèque nationale du Chili, les collections physiques qu’elle conserve font l’objet d’une attention spéciale. Nous pensons que la meilleure manière pour donner de la valeur aux livres, c’est de mettre ces objets matériels spécifiques entre les mains des enfants. Et c’est aussi pour cette raison que nos critères pour la numérisation ont, parmi leurs principaux objectifs, d’offrir à l’usager une expérience la plus proche possible de l’original imprimé.

Le travail direct et matériel sur ce support contribue également à ce que les jeunes lecteurs commencent à acquérir des repères en rapport avec la conservation, en même temps qu’il renforce chez eux l’importance de préserver la mémoire pour le futur.

Parallèlement encore, El Libro de Memoriosa poursuit d’autres objectifs spécifiques, comme la formation des publics et la promotion de la valeur du patrimoine, en particulier celui en lien avec les collections et les sections de la Bibliothèque nationale du Chili. Ėgalement, la diffusion de la lecture et l’écriture en tant qu’espaces de connaissance de soi.

 

Enfin, il est important de signaler que tous les nouveaux projets que Chile para Niños mènera en 2013 feront partie des célébrations du bicentenaire de la Bibliothèque nationale du Chili. Une occasion qui, non seulement, nous rend fiers, mais nous encourage et nous pousse à revoir nos services et nos espaces – physiques et virtuels –, et à les projeter dans le futur, réactualisant, en cohérence avec notre temps, l’une des prémisses de la Proclama de Fundación, l’acte de fondation de l’Institution : « Le premier pas que font les peuples pour être sages, c’est de se doter de grandes bibliothèques ».

Notes et références

1. Nom donné à une série d’imprimés qui circulaient massivement dans les principales villes du Chili depuis la fin du XIXe siècle jusqu’aux premières décennies du XXe siècle. Les poètes y publiaient leurs compositions qui commentaient les événements sociaux, en se servant de la versification et de l’imaginaire propres à la littérature orale traditionnelle.

2. Violeta Parra (1917-1967) est l’une des artistes chiliennes les plus reconnues et accomplies. Elle été chanteuse, compositeur, collecteur du folklore, artiste plasticienne et poète, devenant l’un des membres les plus prolifiques du mouvement appelé « Nouvelle chanson chilienne » voué à la préservation de la musique et des coutumes folkloriques et populaires du pays.

3. Nicanor Parra (1914-) est l’un des poètes chiliens les plus originaux et importants du XXe siècle. Frère de Violeta, il a acquis une célébrité internationale avec son « anti-poésie » qui cherchait à bouleverser la manière traditionnelle d’écrire des vers. L’une de ses œuvres les plus connues est, en effet, Poemas y antipoemas (1954) dont le lexique et la syntaxe sont loin de répondre au modèle « classique » régnant jusqu’alors dans la poésie latino-américaine et chilienne.

4. Pablo Neruda (1904-1973) est l’un des deux poètes chiliens (l’autre étant Gabriela Mistral) à avoir reçu le Prix Nobel de littérature (en 1971). Il est considéré comme l’un des artistes les plus influents du XXe siècle au niveau mondial, de par l’universalité de son œuvre qui inclut des titres célèbres comme Residencia en la tierra (1933) et Canto general (1950).

5. Parmi les eBooks les plus remarquables qu’offre le portail se trouvent, par exemple, La Niña Violeta (Éd. Amanuta, 2007) qui raconte l’enfance de la célèbre artiste Violeta Parra et Luciérnaga: versos de poetas chilenos seleccionados para los niños (Éd. Nascimento, 1946).


Étiquettes