Quel lauréat pour le prochain Prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine ?

Par Henri N’Koumo, Directeur du livre et de la lecture, Côte-d’Ivoire

photo portrait d'Henri N'Koumo

Le lauréat du 4ème Prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine sera connu lors du Salon international du livre d’Abidjan (SILA), prévu du 16 au 20 mai 2018. Créé en 2002 par l’Association des Éditeurs Ivoiriens (ASSEDI), interrompu en 2004 après deux éditions – en même temps que le SILA, en raison du contexte sécuritaire fragile que traversait le pays –, ce prix littéraire a été relancé treize ans après, lors du 9ème SILA en mai 2017. Il a alors été attribué à Michelle Tanon-Lora, grande figure de la littérature pour enfants de Côte-d’Ivoire, pour son ouvrage La Mésaventure de Tavly (Les Classiques Ivoiriens, 2016).

 

Qui était Jeanne de Cavally ?

Jeanne de Cavally (photo publiée dans la 4e de couverture de Bley et sa bande, Édilis, 2e éd. 2016)

Le Prix Jeanne de Cavally a été créé en hommage à Jeanne Goba-Wawa, dite Jeanne de Cavally1, pionnière de la littérature enfantine de Côte-d’Ivoire. Née en 1926 à Bingerville, dans la banlieue d’Abidjan, elle fait ses études à l'École primaire supérieure de filles de cette ville, à un moment où très peu de filles sont scolarisées. Par la suite, elle se forme à l'École normale des institutrices de Rufisque (Sénégal). Diplômée en 1949, elle enseigne dans différents établissements primaires de Côte-d’Ivoire. Cette présence constante près des enfants la pousse à l’écriture. « J'ai toujours été proche des enfants, c'est peut-être pour cela que j'écris pour eux », confiait-elle au magazine Amina, avant son décès  le 7 octobre 1992, à 66 ans.

Lorsqu’elle entre en littérature en 1978 avec Papi (Nouvelles Éditions Africaines), le tout premier livre pour enfants de Côte-d’Ivoire, elle se donne un pseudonyme : « Cavally ». C’est le nom du fleuve près duquel elle a vécu enfant, à Tabou, ville du sud-ouest de la Côte-d’Ivoire.

Avec Papi, Jeanne de Cavally devient la troisième femme écrivaine de Côte-d’Ivoire, après les romancières Simone Kaya (Les Danseuses d’Impé Eya, éd. Inades, 1976) et Fatou Bolli (Djogbô, 1977, éd. Ceda). Dans la foulée, elle signe plusieurs autres titres aux Nouvelles Éditions Africaines :  Poué-Poué le petit cabri (1981) , Le Réveillon de Boubacar (1981) , Cocohi, le petit poussin jaune (1987) et Bley et sa bande (1985).  

Un prix pour soutenir une littérature enfantine de qualité

Le Prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine récompense des ouvrages pour enfants écrits en français et proposés par les maisons d’éditions professionnelles, les auteurs ou illustrateurs de tous pays assistant au SILA. Il est doté de 500 000 F CFA (environ 750 euros) et vise, entre autres, à soutenir l’édition de qualité en matière de littérature enfantine, à donner une grande visibilité au livre pour enfants et à valoriser ses éditeurs, auteurs et illustrateurs.

Michelle Tanon-Lora, Prix Jeanne de Cavally 2017 pour La Mésaventure de Tavly © Les Classiques ivoiriens

Le Prix Jeanne de Cavally a été attribué pour la première fois en 2002, à l’écrivaine ivoirienne Mariame Gba pour Un village dans les montagnes (Nouvelles éditions ivoiriennes).  Lors de la 2ème édition en 2004, le jury n’a pas décerné de prix « en raison de la faiblesse des propositions »- ainsi s’est-il justifié. Après cette date et en raison de la guerre qu’a connue la Côte-d’Ivoire, l’Association des Editeurs Ivoiriens a dû interrompre le SILA et, dans la foulée, le Prix Jeanne de Cavally. 

Avec la reprise en 2012 du Salon international du livre d’Abidjan et le grand intérêt que les éditeurs ivoiriens accordent au livre pour enfants, il a été décidé de réactiver le Prix Jeanne de Cavally. Cela a été fait lors du SILA 2017, avec l’attribution du prix à Michelle Tanon-Lora pour La mésaventure de Tavly (Les Classiques Ivoiriens, 2016). C’est devant un large public de jeunes et de professionnels du livre que la lauréate a reçu son prix, lors de la cérémonie d’ouverture du 9ème SILA en mai 2017. 

Auteur de nombreux ouvrages pour enfants, conteuse, fondatrice de la Compagnie Pathé-Pathé spécialisée dans l’encadrement des jeunes conteurs, Michelle Tanon-Lora mène une vie professionnelle très active au service du conte et des enfants. Les jeunes publics de Côte-d’Ivoire, des foires de Conakry ou de Ouagadougou la connaissent bien : elle sait parler à leur cœur au travers de ses contes !

Les candidatures pour l’édition 2018 du Prix

Les ouvrages en compétition pour l’édition 2018 seront ceux publiés sur la période allant du 1er juin 2017 au 30 avril 2018 (date limite pour l’envoi des candidatures). Cette participation est gratuite (règlement complet en fin d’article).

Le jury, composé de professionnels du livre ivoiriens, est présidé par Madame Chantal Adjiman, directrice de la Bibliothèque nationale de Côte-d’Ivoire et commissaire générale de Salon du livre pour enfants et adolescents d’Abidjan.

Ne sont acceptés comme candidats au Prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine que les ouvrages produits selon les exigences internationales pour les maisons d’éditions professionnelles2. Pour M. Anges N’Dakpri, président de l’Association des Éditeurs Ivoiriens et commissaire général du SILA, cette exigence de professionnalisme – et donc de qualité – se justifie : elle permet d’éloigner les « pseudos maisons d’édition »(sans siège connu, sans personnel qualifié…) dont l’activitén’honore pas le livre, mais qui sont très actives du fait de la démocratisation des outils de fabrication des ouvrages.  

La Côte-d’Ivoire, dont l’industrie du livre pour enfants connaît une belle vitalité, ne peut se permettre d’accepter comme candidats au prix Jeanne de Cavally des ouvrages de mauvaise facture. Il est essentiel - souligne M.  N’Dakpri - d’offrir aux jeunes, notamment dans les pays du Sud, des ouvrages bien conçus, attrayants, pour rapprocher le plus grand nombre du livre et de la lecture. 

Qui succèdera à Michèle Tanon-Lora ? La réponse sera connue le 16 mai 2018.

Notes et références

1 Voir en fin d’article, dans « Pour aller plus loin » la bibliographie de Jeanne de Cavally et l’entretien "Jeanne de Cavally,  pionnière de la  littérature  pour la jeunesse en Côte-d'Ivoire".

2 Des ouvrages ayant un code-barres et ayant fait l’objet d’un dépôt légal.


Pour aller plus loin

 

Henri N’Koumo

Henri Nkoumo est le Directeur du Livre et de la lecture au Ministère de la Culture et de la francophonie de Côte-d’Ivoire. Après des études de Lettres et d’Art, il a exercé comme critique littéraire et d’art pour le quotidien ivoirien Fraternité Matin. Il est également écrivain, auteur de nouvelles et de poésie. Son prochain livre de poésie, Paroles sauvages éclairées au feu de brousse, sera publié au cours de l’année 2018.

 

Jeanne de Cavally

Livres pour enfants :

Bley et sa bande

Cocohi le petit poussin jaune

Papi

Pouê-Pouê Le petit cabri

Le Réveillon de Boubacar

Entretien réalisé par Régina Traoré :

« Jeanne de Cavally,  pionnière de la  littérature  pour la jeunesse en Côte-d'Ivoire ».

 

Règlement du Prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine

On peut consulter le Règlement ici.


Étiquettes