Livres d’images — Afrique

La Poule et les poussins

Langue : français

Auteur : Aboubacar Eros Sissoko
Lieu d'édition : Baguinéda (Mali), [Gagny (France)]
Éditeur : Éditions du Mandé, Tropique Éditions
Année d'édition : 2012
Collection : Les Fitini
Nombre de pages : 16 p.
Illustration : Noir et blanc
Format : 20 x 20 cm
ISBN : 2-84943-003-X
Âge de lecture : À partir de 6 ans
Prix : 2 500 CFA, 5 €

dessin de poule entourée de ses poussins, sur fond beige, frise à gauche

Une fois ses poussins éclos, Mère poule les nourrit et les prépare à se débrouiller seuls. Pour ce faire, elle leur dispense moult conseils pour qu’ils vivent « le plus longtemps possible ». Hélas ! Ses leçons ne sont pas écoutées avec assez d’attention et deux poussins disparaissent.

L’auteur rend ici hommage à la figure maternelle et souhaite mettre en garde le jeune lecteur qui court de gros risques s’il n’écoute pas les conseils prodigués par sa maman – nous sommes dans un contexte africain où les tout-petits sont principalement avec la mère et plus largement, les femmes.

Comme pour Boubouni : Adieu petit singe, ce sont les plus jeunes qui sont visés. Mais l’objectif reste difficile à atteindre : le vocabulaire employé, la longueur des phrases et, encore, le problème de l’espacement des mots dans la maquette font que le très jeune lecteur a de fortes chances de ne pas recevoir le message transmis. Sans compter la manière, un peu abrupte, dont disparaissent deux des poussins de la fratrie.

Prévenir les jeunes des dangers de la vie est un objectif louable, mais pour des petits, la leçon est peut-être un peu rude ; on ne peut s’empêcher de penser que les poussins ciblés par la collection auront bien assez le temps d’apprendre qu’il faut se « méfier des volailles, [leurs] pires ennemis », autrement dit, que « l’homme est un loup pour l’homme ».

Il est cependant vrai que pour des plus grands, ce style direct sera très efficace pour leur rappeler qu’« écouter, c’est vivre et se protéger ». Un nouveau livre pour enfants d’Aboubacar Eros Sissoko (voir Boubouni : Adieu petit singe).

FC


Étiquettes