Livres d’images — Monde Arabe

[Quand mon amie est tombée malade]

عندما مرضت صديقتي

Langue : arabe

Auteur : Samar Mahfouz Braj
Illustrateur : Sinan Hallak
Lieu d'édition : Beyrouth
Éditeur : Yuki Press
Année d'édition : 2011
Nombre de pages : 21 p.
Illustration : Couleur
Format : 34 x 25 cm
ISBN : 978-9953-478-14-2
Âge de lecture : À partir de 6 ans
Prix : 12 $

Une petite fille habillée comme Superwoman et portant un bandana sur la tête.

Une petite fille est atteinte d’une maladie grave. Ses cheveux tombent à cause des médicaments qu’elle prend, mais elle arrive à vaincre la maladie tout en restant toujours souriante. Ses amis assurent le soutien moral. Elle reprend bientôt l’école et ses cheveux repoussent, encore plus beaux qu’avant. Son histoire nous est racontée par son amie sous forme de phrases courtes et rimées, dans un album grand format, accompagnée des illustrations au trait noir et en aplats de couleurs de Sinan Hallak.

L’avant-propos de l’éditeur prévient le lecteur : il faut parler clairement aux enfants de leur maladie, sans détour. Mais dans le corps du récit, le mot « cancer » n’est jamais prononcé. On parle d’une maladie grave, de chute de cheveux, mais, bizarrement, le mot reste tabou. Cela étonne d’autant plus qu’à la fin de l’ouvrage une partie documentaire, sous forme de questions-réponses, donne les chiffres du cancer au Liban, et notamment auprès des enfants. Cette partie, qui semble plus s’adresser aux adultes qu’aux enfants lecteurs, illustre le fait que l’héroïne n’a pas n’importe quelle maladie, mais bien un cancer. Alors, pourquoi ne pas le dire ? La démarche courageuse et militante des créateurs de cet album aurait gagné à lever le tabou de la désignation de la maladie par son nom.

Il est, certes, établi que garder le moral aide à lutter contre les maladies, mais le choix de présenter le vécu de l’amie malade uniquement sous un jour positif peut donner l’impression qu’on peut toujours guérir du cancer en prenant les médicaments « forts » et en gardant le sourire. Ce n’est malheureusement pas le cas…

HC


Étiquettes