Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Ndaté Yalla Mbodj : une reine sénégalaise au temps des invasions européennes

Langue : français Auteur : Sylvia Serbin Illustrateur : Adrien Folly-Notsron Lieu d'édition : Paris (France) Illustration : N/A
Une reine au premier plan, des guerriers au second plan sous un ciel bleu


On retrouve ici la reine Ndaté Yalla, dont on a pu lire un portrait dans le livre de Lucie Hubert, Héroïnes africaines. Vol. 3. Ranavalona, Taitou, Ndete Yalla, chroniqué dans la bibliographie de mars 2021. Mais ici, sa vie est replacée dans le temps long des relations entre l'Europe et l'Afrique : les premières expéditions maritimes au XVe siècle, le développement du commerce triangulaire, le racisme théorisé qui cautionne la traite négrière, l'utilisation de l'esclavage à grande échelle pour alimenter le capitalisme naissant. Quelques portraits d'esclaves ayant pu échapper à leur condition qui ont laissé leur trace dans l'histoire sont ici évoqués. Dans une deuxième partie, l'autrice se concentre sur la colonisation du Sénégal, puis enfin sur le royaume du Walo dont Ndaté Yalla sera la reine. Le royaume est pris en tenaille entre les Maures qui ont coutume de commercer avec lui et les Français qui veulent le conquérir. Ndaté Yalla tentera d'organiser la résistance, mais sera défaite par les troupes de Louis Faidherbe en 1855.
Dans un format assez court, l'autrice réussit à dresser de façon convaincante un vaste panorama de son sujet, en tenant compte de recherches récentes et sans tomber dans des simplifications abusives. Sylvia Serbin est née au Sénégal de parents antillais, et a vécu en Côte d'Ivoire et au Sénégal. Elle a publié en 2004 Reines d'Afrique et Héroïnes de la diaspora noire. Adrien Folly-Notsron est un illustrateur togolais et travaille pour les éditions AGO. (CR)