Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Un manteau d'écailles pour le pangolin

Langue : français Auteur : Izumi Mattéi-Cazalis Lieu d'édition : Mireval Éditeur : A2mimo Année d'édition : 2019 Nombre de pages : 32 p. Illustration : Couleur Format : 10 x 20 cm ISBN : 978-2-9558959-9-3 Âge de lecture : À partir de 6 ans Prix : 12 €
Un pangolin blanc sur un fond marron figurant une forêt.

Après la belle légende Maori, publiée début 2019, Quand le kiwi perdit ses ailes, l'autrice nous raconte une histoire d'Afrique australe qui met en scène le pangolin encore vêtu de son épaisse fourrure en concurrence avec un autre prédateur des abeilles, le ratel ou blaireau à miel, que son pelage protège moins bien des piqûres d'insectes. Les abeilles confrontées à deux prédateurs se plaignent auprès du Créateur. Celui-ci décide de les mettre en concurrence par une épreuve. Le ratel utilise une ruse pour éliminer son adversaire ; le Créateur - symbolisé par deux yeux - prononce la sentence : le ratel sera le seul mangeur de miel mais il sera toujours sensible aux piqûres d'abeilles. Le pangolin héritera d'une carapace d'écailles qui le protégera des fourmis, sa principale nourriture. D'un petit format très élégant, illustré de tons bruns comme la savane, l'ouvrage se termine par deux pages de documentation sur ces animaux qui sont souvent convoités pour leurs écailles.

LD