Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Pour inventer et construire un monde plus juste

Par Patrick Weil, historien et président de Bibliothèques sans frontières
Photographie de Patrick Weil

Lorsqu'une catastrophe humanitaire survient, les premiers secours portent sur les blessés qu’il faut sauver, sur la nourriture, les abris et les vêtements qu’il faut rapidement fournir à tous les déplacés, les réfugiés qui en ont tant besoin. Mais notre réponse ne peut s’arrêter à cette assistance humanitaire. Qu’est-ce qu’un homme, une femme, un enfant, une fois sa vie sauvée et ses besoins vitaux assurés, si, sans activité, il ne peut lire, écrire, apprendre ou communiquer, et ainsi reprendre pleinement sa place dans la communauté humaine, pour mieux se projeter dans l’avenir et se reconstruire ?

C’est dans cet esprit que Bibliothèques sans frontières, dont je suis le président, a lancé en 2012 « L’Urgence de lire », un appel international signé par dix lauréats du prix Nobel et plus de cent écrivains, pour la prise en compte d’une priorité souvent oubliée : la dimension intellectuelle des êtres humains dans les situations d’urgence humanitaire. Cet appel avait pour première vocation de faire modifier les principes d’intervention humanitaire dans les camps de réfugiés. Sa substance et sa portée nous interpellent également sur l’action auprès de toutes les populations vulnérables, et en particulier les enfants, partout dans le monde.

Des bibliothèques de rue, à celles déployées suite à une catastrophe, ou encore sur les bateaux qui accueillent les migrants secourus en mer, dans un camp de réfugiés, dans un hôpital, ou tout simplement dans les quartiers les plus pauvres, le constat est le même : les bibliothèques jouent un rôle crucial pour le développement humain, le dialogue et la construction du futur. Ce sont des espaces d’apprentissage et de culture, mais aussi des lieux de rencontre, où l’on construit son identité tout en interrogeant ses croyances. Pour les enfants, en particulier ceux qui ont vécu des traumatismes, les bibliothèques constituent des espaces au sein desquels, se sentant en sécurité, ils retrouvent leurs repères et redeviennent des enfants, en droit de lire, d’apprendre, de jouer et de rêver. Alors que plus de trois millions de réfugiés ukrainiens ont déjà fui le conflit, les bibliothécaires des pays voisins se mobilisent pour créer des espaces de rencontre, d’accès à l’information, à l’éducation et à la culture aux frontières de l’Ukraine. Ce sont autant d’oasis où des enfants, des femmes et des hommes exténués peuvent venir se ressourcer et reconstruire leur vie.

Le travail des bibliothécaires, des bénévoles et de tous les acteurs qui font vivre les bibliothèques partout dans le monde est essentiel. Dans les situations de crise, leurs efforts admirables créent les médiations indispensables entre les réalités du quotidien et un avenir porteur de rêves et d’espoir et, pour les populations en migration, entre le pays d’origine et le pays d’accueil. Les articles de ce dossier illustrent le formidable impact des bibliothèques et de la lecture dans ces situations. Aujourd'hui, plus que jamais, le plaidoyer pour l’accès au livre et à la lecture est primordial. Parce que pour inventer et construire un monde plus juste, plus ouvert et plus résilient, il faut pouvoir lire et dire.

 

Pour aller plus loin

Patrick Weil est historien, directeur de recherche au CNRS à l’université Paris / Panthéon-Sorbonne et professeur invité à l’université de droit de Yale. Il est président fondateur de Bibliothèques sans frontières (BSF). Patrick Weil a été chef de cabinet du secrétariat d’État à l’immigration de 1981 à 1982 ; membre du Haut Conseil à l’intégration entre 1996 et 2002 ; nommé par le Premier ministre Lionel Jospin en 1997 à la tête d’une mission chargée de proposer une réforme des politiques de la nationalité et de l’immigration ; membre de la commission Stasi en 2003 chargée par Jacques Chirac d’étudier l’évolution de l’application du principe de laïcité dans la République.

Bibliographie sélective :

• Patrick Weil, Le président est-il devenu fou ? Le diplomate, le psychanalyste et le chef de l’État, Paris : Grasset, 2022.

• Patrick Weil, De la laïcité en France, Paris : Grasset, 2021.

• Patrick Weil, ill. Pascal Lemaître, Être français : les quatre piliers de la nationalité, La Tour d'Aigues : Éditions de l'Aube, 2016.

• Patrick Weil avec Nicolas Truong, Le sens de la République, Paris : Gallimard (Folio), 2016.

• Patrick Weil (dir.), 80 propositions qui ne coûtent pas 80 milliards, Paris : Grasset, 2012.

• Patrick Weil, Liberté, égalité, discriminations : l'identité nationale au regard de l'histoire, Paris : Gallimard, 2009.

• Patrick Weil (dir.), Politiques de la laïcité au XXe siècle, Paris : Presses universitaires de France, 2007.

• Patrick Weil et Stéphane Dufoix (dir.), L'esclavage, la colonisation, et après : France, États-Unis, Grande-Bretagne, Paris : Presses universitaires de France, 2005.

• Marie-Claude Blanc-Chaléard, Patrick Weil et Stéphane Dufoix (dir.), L'étranger en questions du Moyen âge à l'an 2000, Paris : Le Manuscrit, 2005.

• Patrick Weil, La France et ses étrangers : l'aventure d'une politique d'immigration de 1938 à nos jours, Paris : Gallimard, 2005.

• Patrick Weil, Qu'est-ce qu'un Français ? Histoire de la nationalité française depuis la Révolution, Paris : Gallimard, 2005.

• Patrick Weil, La République et sa diversité : immigration, intégration, discrimination, Paris : Seuil, 2005.

• Patrick Weil et Randall Hansen (dir.), Nationalité et citoyenneté en Europe, Paris : La Découverte, 1999.

• Jacqueline Costa-Lascoux et Patrick Weil (dir.), Logiques d'États et immigrations, Paris : Ed. Kimé, 1992.