Comment promouvoir les auteurs de La Réunion : le prix Vanille

Entretien de Yannick Lepoan

Par Yannick Lepoan, Trésorier et webmestre de La Réunion des Livres en charge du Prix Vanille
Yannick Lepoan

Chaque année le prix Vanille récompense trois auteurs dans les catégories : Illustration – Dessin – Œuvre de fiction.

Nous avons été à la rencontre de Yannick Lepoan, webmestre et trésorier de La Réunion des Livres en charge du prix Vanille pour en savoir davantage.

Bonjour Yannick, pouvez-vous nous raconter l’histoire du prix Vanille ?

Le point de départ de la création de ce prix remonte à 2009. L’idée de La Réunion des Livres était, dès l’origine, de mettre en avant un ouvrage publié localement avec des auteurs de l’océan Indien puis de récompenser trois lauréats chaque année. La Réunion des Livres à l’origine du prix est une association créée en 2007, association interprofessionnelle des métiers du livre. En 2012, elle met en place le prix Vanille. Le prix va connaître des années difficiles et être mis en sommeil entre 2013 et 2019, avant de bénéficier du soutien de la DRAC avec des dotations financières. Il a donc été relancé en 2019 par Philippe Vallée, président de l’association jusqu’en avril 2023.

Pour l’année 2022 les lauréats sont : dans la catégorie Illustration, Kitsuné dans la catégorie Dessin, dans la catégorie Illustration The Oscian de La Réunion et dans la catégorie Œuvre de fiction : Davina Ittoo de Maurice.

 
Kitsuné The Oscian Davina Ittoo

 

Quels sont les objectifs de ce prix ? Comment s’organise-t-il ?

Le prix Vanille récompense 3 auteurs chaque année avec une dotation de 1 000 € chacun. Le jury est constitué de personnalités et de professionnels du livre et de la lecture ainsi que les derniers lauréats récompensés qui président les trois jurys. Ces jurys comprennent entre 6 et 9 membres. Pour un ouvrage, seul un des auteurs est récompensé : dessinateur, illustrateur ou auteur de fiction. En février, les inscriptions sont ouvertes. Les éditeurs peuvent proposer jusqu’à trois titres dans chaque catégorie. En Illustration, donc l’album pour la jeunesse, les envois sont importants, seuls 10 titres sont retenus. Pour la rubrique Dessin, il y a moins de propositions, cela concerne des bandes dessinées mais occasionnellement, des carnets de voyage peuvent être récompensés. Dans la catégorie Œuvre de fiction, les envois sont nombreux, seuls dix romans sont sélectionnés. Il y aura une liste de finalistes pour les catégories Illustration et Fiction, mais plus rarement dans la catégorie Dessin. La remise des prix se déroule en lien avec un évènement culturel. Cela peut-être Cyclone BD à Saint-Denis de La Réunion ou au Salon du livre péi de Saint-Paul comme en 2022. Cette manifestation littéraire est portée par l’association donc la communication est plus facile. En 2023 le Salon du livre péi aura lieu en mai, ce qui est trop court pour la remise des prix. La cérémonie officielle pourrait avoir lieu lors du Salon du livre Athéna de Saint-Pierre qui se déroule une fois tous les deux ans la première semaine d’octobre.

Comment se démarque-t-il des autres prix ?

Le prix Vanille est le prix de La Réunion des Livres aujourd’hui soutenu par la DRAC avec une enveloppe financière fléchée. D’autres prix coexistent. En 2010, le Grand Prix du Roman Métis, prix littéraire international de la ville de Saint-Denis, a été créé avec La Réunion des Livres comme opérateur, et complété d’un prix du Roman Métis des lycéens et des lecteurs. Il n’est pas réservé aux auteurs de La Réunion mais il est ouvert à l’international, à condition que l’auteur soit francophone. Il est dans un seul registre ; la littérature pour adultes. D’autres prix sont apparus comme le prix Athéna de Saint-Pierre, le prix Flamboyant créé par les Espaces culturels E. Leclerc et les Trophées Fnac Réunion.

Quelles sont les retombées du prix en termes de ventes, de diffusion et de notoriété ?

Les lauréats sont récompensés par une dotation, mais l’illustrateur et le dessinateur sont récompensés par une dotation mais sont également impliqués dans la réalisation d’un visuel utilisé par La Réunion des Livres. Le lauréat du prix Vanille 2022 a fait le visuel du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Tous les lauréats bénéficient de la prise en charge de la participation à un salon littéraire et à des actions menées par l’association. Les éditeurs valorisent leurs auteurs et les ventes augmentent. La dotation semble suffisamment significative pour les lauréats. C’est une vraie reconnaissance de leur travail qui les incite à aller plus loin.

Pour aller plus loin

Yannick Lepoan, retraité de l’éducation nationale, vit à La Réunion depuis 2001. Documentaliste, puis président de l’ADBEN-Réunion, il s’intéresse à la littérature réunionnaise. En 2005 et 2006, il participe à la création du Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien. En 2007 il fonde La Réunion des Livres, association interprofessionnelle des métiers du livre à La Réunion avec des statuts calqués sur un centre régional du livre. L’association accompagne en 2008 les auteurs et éditeurs de l’océan Indien au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil et organise en 2009 le Festival du livre et de la bande dessinée de Saint-Denis. En 2010, il co-fonde le Grand Prix du Roman Métis. Au rectorat de La Réunion de 2010 à 2017, il permet la création en 2011 du Prix du Roman Métis des Lycéens et d’Un auteur à la bibliothèque. En 2014, il est nommé chevalier des arts et des lettres. En 2018, il recrée comme webmestre un portail de 400 auteurs et de 2 000 ouvrages de l’océan Indien en 2023. Il prend en charge le Prix Vanille en 2019. Il est actuellement administrateur et trésorier de La Réunion des Livres.


Étiquettes