Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Un arbre pour Lollie

Langue : français Auteur : Fatou Keita Illustrateur : Les studios Zohoré Lieu d'édition : Abidjan (Côte-d'Ivoire) Éditeur : NEI-CEDA Année d'édition : 2013 Nombre de pages : 31 p. Illustration : Couleur Format : 21 x 28 cm. Avec CD audio ISBN : 2-84487-239-5 Âge de lecture : À partir de 8 ans
des enfants autour d'une arbre rouge

Réédition de l’ouvrage paru en 2004, toujours dans une belle édition cartonnée, accompagné ici d’un CD audio. Nouvelle à l’école, Lollie est vite devenue la meilleure amie d’Olga et d’Aïcha. Imitatrice talentueuse, connaissant un grand nombre d’histoires drôles, elle fait la joie de ses camarades jusqu’au jour où Olga et Aïcha découvrent que leur nouvelle meilleure amie est atteinte du sida. Lollie est alors rejetée par ses camarades, terrorisés à l’idée de pouvoir être contaminés à leur tour. Il faudra l’intervention de médecins pour que l’attitude des enfants change. Dédiée à toutes les victimes du sida, cette histoire illustre les méfaits de l’ignorance et des croyances, sources de tant d’incompréhension et de comportements injustes, et apporte les informations que les enfants doivent avoir sur cette maladie. Reprenant les principaux événements, les illustrations simples mais expressives accompagnent un texte assez dense. L’album est cependant accessible aux jeunes enfants grâce au CD qui y est joint. Sur le CD, une préface du professeur Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine en 2008 redit comment la littérature jeunesse permet de parler de sujets graves aux enfants. Elle explique aussi le projet des lycéens suédois qui se sont approprié cette histoire, se faisant vecteurs de la culture africaine et de la littérature francophone. L’histoire est ensuite contée intégralement en français par Fatou Keïta elle-même, puis dans une langue africaine (l’édition ne précise pas laquelle), avec un joli accompagnement musical. Un album de qualité, source d’espoir malgré la fin tragique pour Lollie et dont l’intérêt pédagogique est précieux.

BdL