Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Il était une fois… La Forêt sacrée

Langue : français Auteur : Nicolas Condé Illustrateur : Irina Condé Lieu d'édition : Conakry ; Cotonou ; Abidjan ; Libreville ; Kinshasa ; Lomé Éditeur : Ganndal ; Ruisseaux d’Afrique ; Éburnie ; Éditions Ntsame ; Éditions Elondja ; Graines de Pensées Année d'édition : 2020 Nombre de pages : [42] p. Illustration : Couleur Format : 21 x 24 cm ISBN : 978-2350451008 Âge de lecture : À partir de 6 ans Prix : 40000 FG ; 10 €
Un enfant dans une forêt.

La forêt sacrée… Lieu mystérieux, lourd du secret des rites initiatiques réservés aux jeunes garçons. Aujourd'hui, c’est au tour de Koné, 11 ans, et de tous ses camarades de la même classe d’âge d’être initiés. Une épreuve où il faut aller à la rencontre d’animaux sacrés nommés les « familiers » et en ramener un sans que violence soit faite. Ce sera le frère de vie de Koné, son protecteur. Mais la forêt obscure l’effraie, tout autant que l’attente de ses parents à qui il doit faire honneur. Quant aux paroles réconfortantes de sa grand-mère, elles sont bien énigmatiques : « Le courage dans la peur tu dois trouver… la récompense, du travail doit découler. » Le voilà enfin sous le couvert des arbres. Grincements, chuchotis, sifflements annoncent le serpenvier qui chasse en volant, le chimpagné à quatre bras, le camélion aux crocs pointus. Avec lequel reviendra-t-il ?

Le conte initiatique, avec son inspiration à la limite du fantastique, est ici revisité mais ne se départit pas de sa fonction formatrice. Car c’est bien d’apprentissage de la sagesse et du projet de reconstruire l’amitié entre les animaux sacrés et les hommes dont il est question. Tout un projet de vie que le jeune lecteur percevra : restaurer l’équilibre rompu, faire se rejoindre accomplissement personnel et responsabilité collective.

Ce premier texte de Nicolas Condé, s’il est inspiré par la tradition, délivre son propre message et trouve dans les illustrations envoûtantes d’Irina Condé une belle complicité. Sur une gamme de nuances subtiles à chaque page renouvelées, se détachent de véritables tableaux qui traduisent la magie de la nature et des êtres étranges qui la peuplent. La silhouette lumineuse du jeune Koné en route sur son chemin d’apprentissage éclaire ce monde oppressant dénué de ciel.

Irina Condé, dont on connaît le magnifique travail d’artiste, a reçu pour cet album en 2018 le 2ème Prix Hervé Gigot pour l’illustration du livre de jeunesse en Afrique. C’est aussi l’objet d’une heureuse coédition entre six éditeurs africains sous la houlette de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants.

ML