Romans — Monde Arabe

Coup de cœur

[La Fille qui n’aime pas son prénom]

البنت التي لا تحب اسمها

Langue : arabe

Auteur : Elif Shafak
Traducteur : Nura Yamaç
Lieu d'édition : Beyrouth
Éditeur : Dar al-Adab
Année d'édition : 2019
Nombre de pages : [159] p.
Format : 14,5 x 21,5 cm
ISBN : 978-995-389-654-0
Âge de lecture : À partir de 10 ans
Prix : 18 €

Une fille, des chevaux volants et un écureuil

Sardonya, « Chardon de Sardaigne », c’est ainsi que ses parents ont choisi de l’appeler. C’est le nom d’une fleur, comme « Marguerite », ou « Jasmin ». Pourtant, il ne passe pas inaperçu : sitôt prononcé, son étrangeté provoque une avalanche de rires moqueurs. Sardonya souffre et déteste son prénom plus que tout au monde. Le fait d’être constamment sous le joug d’un prénom qu’elle n’a pas choisi et qui l’accompagnera jusqu’à la fin de sa vie la hante. De sa solitude est né son amour pour les livres et la lecture, celle des contes, des histoires, des romans du monde entier. Un jour, à la bibliothèque de son école, Sardonya découvre un globe terrestre, enfoui au milieu de livres poussiéreux. Elle le saisit, et un huitième continent émerge soudain en dégageant une forte lumière. Deux êtres étranges apparaissent dans sa chambre : ce huitième continent est la terre de l’imagination et des contes qu’ils vont tous sauver de la sécheresse causée par l’endurcissement des humains devant la beauté de l’imaginaire et la magie de la lecture.

Elif Shafak brosse le portrait d’une petite fille curieuse et intelligente. L’autrice mêle imaginaire et réalité pour exposer des problématiques loin d’être anodines, telles que la relation entre les adultes et les enfants, brisant ainsi le stéréotype de la naïveté des enfants et mettant en valeur leur capacité à comprendre le monde et à déceler les sentiments complexes qui obsèdent les adultes. Un roman à découvrir !

HB


Étiquettes