Bibliographie du Monde Arabe

Ill. de Walid Taher extraite de  Les Danseurs الراقصون  Le Port a jauni, 2018

Pour cette nouvelle bibliographie, le Comité de lecture Monde arabe vous propose une brassée de lectures qui fait la part belle aux livres d’images : un coup de cœur pour اللون البنفسجي [La Couleur violette], dans lequel les auteures abordent avec sensibilité les différences de culture et de religion. Un coup de cœur également pour l’album de Walid Taher جزيرة البحار بركات [L'Île de Barakât le Marin] : son personnage éponyme découvre que l’exil choisi sur son île déserte paradisiaque ne rime pas avec bonheur. Nabiha Mhaydli et Hassan Zahr al-Dine signent حكاية ترويها الخيوط [Une histoire racontée par les fils], dans lequel ils font dialoguer les fils de soie, d’araignée ou de coton dans un texte original porté par de subtiles illustrations, un coup de cœur !

La poésie est spécialement à l’honneur dans cette sélection : notre comité a particulièrement apprécié الراقصون [Les Danseurs] de Walid Taher, dans lequel la calligraphie des lettres et le mouvement des éléments composent un poème graphique très réussi, et الكراسي [Les Chaises], un texte à la fois drôle et subtil illustré par Clothilde Staës et superbement traduit par Nada Issa.

Les plus jeunes (et la Nature) ne sont pas oubliés dans cette sélection : découvrez من بذرة إلى زهرة [De la graine à la fleur], un album paru chez Dar al-Hadaeqpour initier les tout-petits au cycle de la vie ou encore درس الضفادع [La Leçon des grenouilles] une fable écologique que nous propose Yanbow al-Kitab, dans laquelle les petits batraciens vont donner une bonne leçon aux humains.

Des problématiques culturelles et sociales traitées sans pesanteur sont aussi abordées dans cette sélection, qu’il s’agisse de l’acceptation de l’Autre, de l’exil ou de la liberté d’expression.

Pour les plus grands – pré-ados, ados – nous avons retenu en particulier des bandes dessinées dont القلب والعقل [Le Cœur et l’esprit], récit humoristique sur l’antagonisme entre le cœur et la raison, ou bien encore رفقة الفتيان [La Compagnie des garçons], où nous suivons le parcours initiatique de la jeune protagoniste qui doit s’adapter à un nouvel environnement scolaire alors que la stabilité familiale vacille, sans oublier le coup de cœur du Comité pour بطل الظل [Le Héros de l’ombre] paru chez Kalimat, dont le héros masqué nous entraîne à la rescousse des opprimés de Chinatown dans une BD à la fois drôle, belle et enlevée.

Bonnes découvertes !

› Téléchargez la bibliographie du Monde Arabe au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies du Monde Arabe


Romans

[L’Oiseau phénix]

طائر الفينيق

Par Mansour Eid

En pleine guerre civile libanaise, Bernard, journaliste français, arrive à Beyrouth pour couvrir les événements. En première ligne durant l’attaque de Damour, une ville à 20 km au Nord de la capitale, il entend la voix d’une fillette qui appelle « Papa ! Papa ! » de sous les décombres d’une maison. Bernard sort la petite fille des gravats, complètement bouleversé : quelques temps plus tôt, sa femme et sa fille sont mortes dans un accident de voiture, cet appel le touche donc au plus profond de son être.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

[La Louve Oum Kassim]

الذئبة أم كاسب

Par Lina Hawiyan al-Hassan

Que faire quand on est préadolescent et qu’on quitte la ville pour passer les vacances dans le désert, auprès de la famille de son oncle ? Utiliser son iPad pour garder le contact avec ses amis via les réseaux sociaux et leur faire partager les moments forts de la vie quotidienne de la tribu, un quotidien plein d’aventures et de découvertes ! Passer une nuit dans le désert, écouter les légendes anciennes, assister aux différents rituels de préparation des repas, participer au déplacement du campement… et rêver à la célèbre louve Oum Kassim, personnage légendaire, qui hante l’imagination de notre jeune héros.

› Accédez à la notice intégrale


Premières lectures

Coup de cœur

[Madame Jawahir, l’amie des chats]

السيدة جواهر صديقة القطط

Par Taghrid al-Najjar

Madame Jawahir est une femme d'un certain âge et dont le fils et la famille vivent à l'étranger. Ils font des appels vidéo chaque weekend par internet et elle a ainsi l'occasion de voir Mansour, son petit-fils, qui est toujours trop occupé à jouer pour prendre le temps de parler à sa "téta", sa grand-mère.

› Accédez à la notice intégrale


Premières lectures

[Qu’est-il arrivé à mon frère Ramiz]

ماذا حصل لأخي رامز؟

Par Taghrid al-Najjar

Ce livre fait partie d’une nouvelle collection lancée par la maison d’édition jordanienne Dar Salwa. Allouch, le petit dernier, s’inquiète pour son grand frère Ramiz, qu’il adore. En effet, celui-ci qui aimait l’accompagner en voiture à l’école, l’emmener jouer au basket, regarder avec lui des matchs de foot, est tout à coup très occupé, ne le laisse plus entrer dans sa chambre quand il est en train de parler et de rire au téléphone, passe beaucoup de temps dans la salle de bain avant de sortir, se met du gel dans les cheveux et un peu trop de parfum…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Une fenêtre dans ma bouche]

شباك أسناني

Par Doniazad Al Saadi

Ghayth lave ses dents trois fois par jour. Il a quelques notions sur les dents, il sait qu'elles jouent un rôle dans la mastication et dans la prononciation de certains lettres et sons. Il taquine sa sœur Salam, qui a un an de plus que lui, et a déjà perdu ses dents de devant. En effet, elle ne prononce pas bien la lettre s, ni le son ch : « Ta fenêtre dentaire est ouverte, Thalam ». Salam est contrariée et va se plaindre à son grand-père qui, ayant perdu toutes ses dents, porte un dentier, mais prend les choses avec humour.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Nouwwair]

نوّير

Par Taleb Al-Rifa’i

La petite Nouweir et sa famille quittent leur ancienne maison pour s’installer dans celle qu’ils ont fait construire dans un autre quartier. Outre sa maison, Nouweir va donc quitter son école et ses amis. Peur de l’inconnu, regret de quitter cette maison qui l’a vue naître, où elle a fait ses premiers pas, dont les murs sont couverts des dessins qu’elle y a tracés, des traits mesurant sa taille à chaque anniversaire, l’arbre de la cour et l’oiseau qui y habite, le vieux climatiseur ronflant…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

Mes idées folles

كتاب أفكاري

Par Ramona Bădescu

Voici la dernière nouveauté des éditions Le port a jauni. Ici, le dessin est aussi important que le texte, et ce sont les illustrations qui captent d’abord le regard. Comment illustrer une idée? Walid Taher fait preuve d’une magnifique créativité pour répondre à cette question.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Laisse-moi passer, s'il te plaît]

احم... احم... مراني من فضلك

Par Nabiha Mehaydli

L'histoire se déroule dans une petite forêt où habite un gentil petit singe, Karkar. Tous les matins, très tôt, le petit héros a l'habitude de se rendre à une plage toute proche de la forêt pour voir son ami Zakzak et cueillir avec lui bananes et noix de coco, avant de rentrer chez lui à la fin de la journée.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Le Jardin de Nadia]

حديقة ناديا

Par Zakaria Tamer

Nadia s'installe dans son jardin, au bord du ruisseau, avec son chat. Elle écrit, puis elle dessine avec des crayons de couleur. L'auteur fait converser Nadia avec le ruisseau et avec son chat, puis avec un oiseau. L'herbe verte engage la conversation avec le chat. Puis s'enchaînent différents dialogues entre un nuage noir et le soleil, entre la terre et un arbre, entre cet arbre et un oiseau.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[La Fête]

العيد

Par Nabiha Mehaydli

« Aïd » signifie, en arabe, « fête » et fait référence aux fêtes religieuses musulmanes. La narratrice était toute petite lorsqu'elle a entendu sa mère dire : « l'Aïd arrive ». À cette occasion, la fillette reçoit une nouvelle robe ainsi qu'un sac à main. Puis sa mère prépare des gâteaux. Le matin de l'Aïd, la fillette porte sa nouvelle robe, et le ballet des visites commence, les voisins apportent des maamouls (petits gâteaux aux dattes ou aux pistaches). Ensuite toute la famille se rend chez les grands-parents. La fillette, qui pense que l’aïd est une personne, est perplexe : Où est donc ce fameux « Aïd » ? Comment le reconnaître ? Finira-t-il par arriver ?

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Alya et les trois chats]

علياء والقطط الثلاث

Par Amina Hachimi Alaoui

Pacha le chat angora noir – fier comme un pacha vraiment ! –, Minouche le tigré gris trouvé dans la rue et Amir le siamois déluré sont les trois chats de Maryam et Sami. Ils adorent se vautrer sur le ventre de Maryam, mais voilà qu’un jour ce ventre se met à grossir, grossir, et quelque chose commence à remuer dedans. Qu’est-ce que ça peut bien être ?

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

[Ibn Khaldoun]

أبن خلدون

Par Fatima Sharafeddine

Après Ibn Battouta et Ibn Sina, voici le troisième livre d’une série sur les grands intellectuels du Moyen Âge arabo-musulman. Il s’agit cette fois d’Ibn Khaldoun, cet immense savant et homme politique né en 1332 à Tunis, mort au Caire en 1406, souvent considéré comme un précurseur – ou même comme l'un des pères fondateurs – de l'histoire en tant que science et discipline intellectuelle, de la sociologie et de la sociologie politique. On ne reviendra pas ici sur sa vie (aventureuse) ni sur son œuvre (universelle).

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Coup de cœur

[Luc Tuymans, peindre sur la glace]

لوك تويمانز الرسم عاى الجليد

Par Paul de Moor

À l’occasion d’une exposition rétrospective de l’artiste contemporain belge Luc Tuymans au Qatar Museum, les éditions Ludion ont publié la traduction en arabe de l’ouvrage originalement en flamand Luc Tuymans, peindre sur la glace, qui manquait grandement dans l’édition arabe. Sous la plume de Paul de Moor, l’artiste prend la parole et nous raconte son incroyable parcours. Le texte, au style adapté aux jeunes lecteurs, nous offre une perspective sans pareille sur la création artistique du peintre : nous nous mettons à sa place et nous comprenons ce qui l’a mené à peindre des chefs-d’œuvre tels que L’Oie ou Mains.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Tarik Ibn Zyad

طارق بن زياد

Par Zakya Daoud

Ce très beau livre raconte la conquête en 711 de l’Hispania wisigothe par les troupes musulmanes, principalement composées de Berbères, avec à leur tête Tarik Ibn Zyad, leur chef « grand, fort, blond aux yeux bleus » comme beaucoup de Zénètes (une tribu berbère) du Rif. C’est lui qui donnera son nom au fameux détroit : Gibraltar est une contraction de Jabal Tarik (le mont de Tarik).

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Kawtar et Youssef s’habillent avec les vêtements traditionnels marocains

Par Emmanuelle Peckre

Cet album présente, brièvement mais avec quelques détails intéressants, les costumes traditionnels de différentes régions du Maroc, en particulier du Nord : jellabas et caftans de Fès, robes traditionnelles du Rif et de l’Atlas, babouches et différents couvre-chefs. Le reste de l’album – une vingtaine de pages – consiste en des dessins des différents costumes, à découper afin d’en vêtir des modèles eux aussi en papier. Un régal pour les amoureux des ciseaux et de la colle, plus rétro mais aussi plus charmant que les Barbies et autres Kens…

› Accédez à la notice intégrale