Bibliographie du Monde Arabe

Ill. de Walid Taher extraite de Mes idées folles, de Ramona Bădescu, Le port a j

Voici une sélection riche en coups de cœur ! Des fêtes, de l’amour, de la jalousie, de l’humour, des aventures, la vie de famille, des pensées philosophiques, une louve, un phénix, des travaux manuels… Et des chats, beaucoup de chats ! Une prédominance des albums, en attendant notre édition de juillet où nous consacrerons une grande place aux romans pour adolescents, genre en pleine croissance dans le Monde arabe !

Partez à la découverte de ces titres choisis pour vous par notre Comité de lecture Monde arabe !

› Téléchargez la bibliographie du Monde Arabe au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies du Monde Arabe


Documentaires

Coup de cœur

[Histoires des calligraphes]

حواديت الخطاطين

Par Mohieddine Ellabbad

Cet ouvrage posthume de Mohieddine Ellabbad s’inscrit dans une série de documentaires pour la jeunesse que cet immense auteur-illustrateur égyptien, chef de file du livre jeunesse arabe moderne, avait initiée dès la fin des années 70 et qui pourtant n’a pas pris une ride (voir les ouvrages Tee-shirt, Langages sans paroles : signes et symboles, Histoire du livre du rouleau de papyrus au cédérom chez le même éditeur) !

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

L'Homme des villes de sable

Par Edith Cornulier-Lucinière

Dans ce bel album aux illustrations de toute beauté, nous suivons avec beaucoup d’émotions Paul Imbert, marin français, dans ses péripéties depuis les dunes des Sables-d’Olonne à la cité de sable de Tombouctou. Fasciné par les bateaux depuis sa tendre enfance, le petit Paul fera son premier voyage en mer à quatorze ans...

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Kanâ kanâ (Formule affectueuse en dialecte émirien)

كنا كنا

Par Abd Al-Aziz al-Mouslem

Un bel oiseau multicolore entre dans la maison d’un couple très pauvre. Le couple l’adopte et s’en occupe très bien. Quand le mari trouve du travail, la situation du ménage s’améliore. Le temps passant, l’homme gagne suffisamment d’argent pour s’installer à son compte. Il décide alors de partir en voyage pour acheter des marchandises qu’il revendra à son retour. Avant son départ, il recommande à sa femme de faire très attention à l’oiseau. Mais voilà, pendant que la femme nettoie la cage, l’oiseau s’envole...

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Heroes of Old

فرسان زمان

Par Hamdy Abo Golayyel

Ce livre contient de courtes biographies de dix héros populaires du monde arabe parmi lesquels Antar, Baybars, Abu Zayd al-Hilali et la Jaziya. On peut s’étonner d’y retrouver Jeha, dont la popularité tient davantage aux anecdotes facétieuses qu’on se raconte de la Turquie au Maroc qu’à des exploits chevaleresques.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

[Et une leçon !]

!ودرس

Par Nadine Touma, Ghassan Halwani

« 5/20, Monsieur "La mer est verte !" ». Le professeur n’apprécie pas la couleur choisie par l’élève pour représenter la mer et la note tombe comme une sanction. L’enfant ramène cette note terrible à la maison au propre comme au figuré, car elle se matérialise en un petit personnage vorace.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Coup de cœur

[La Poule de la maison qui est partie]

دجاجة البيت الذي رحل

Par Hassan Abdallah

La petite poule mouchetée vivait une vie tranquille… Mais la guerre éclate, la famille qui s’occupe d’elle doit quitter le village et, dans la précipitation, malgré tous les efforts pour la retrouver et l’emmener, la petite poule mouchetée reste seule, abandonnée de tous. Et elle apprend à survivre : trouver de quoi se nourrir par tous les temps, échapper aux animaux qui essaient de l’attraper pour la manger, comme le renard, le chien du voisin et un chat redevenus sauvages… Avec le temps, la petite poule devient une vraie guerrière, toujours à l’affût, volant de plus en plus longtemps...

› Accédez à la notice intégrale


Romans

[Le Crâne doré]

الجمجمة الذهبيــة

Par Nabil Salem

Ce conte populaire s'adresse aux adolescents et nous raconte l'histoire d'un petit garçon, 'Asem, victime de la sorcière qui règne sur la forêt. Après l'avoir capturé à l'aide de sa sorcellerie, celle-ci lui demande de lui apporter le crâne en or qui se trouve dans le vieux coffre en bois dans la chambre du grand-père mort depuis peu. 'Asem réussit à découvrir le secret de ce crâne grâce à son intelligence et aux conseils de son défunt grand-père qui l'accompagne tout au long de son aventure...

› Accédez à la notice intégrale


Premières lectures

[Des amies pour la vie]

أصدقـــاء إلى الأبد

Par Fatima Sharafeddine

'Alia et Hanaa sont les meilleures amies du monde. Après les grandes vacances, 'Alia est donc ravie de retrouver sa copine pour lui raconter son été. Mais à sa grande surprise, une nouvelle camarade, Hind, a intégré l'école. Tout le monde s’intéresse à elle, en particulier Hanaa, 'Alia est très jalouse et a peur de perdre son amie. Pour son anniversaire, elle invite toute la classe, sauf Hind..

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Vive le "chin" (lettre ch de l'alphabet arabe)]

عاشت الشين

Par Abir Balan

Chihab aime la lettre chin, qui est l’initiale de son prénom. Lorsqu’il mange de la soupe aux pâtes en forme de lettres de l’alphabet, il mange d’abord tous les « chin ». Mais un jour, alors qu’il demande à sa mère, un supplément de soupe - la soupe se dit « chorba » en langue arabe -, il s’aperçoit qu’il ne peut plus prononcer le son ch ! Lorsqu’il prononce un mot comportant le son ch, c’est le son s qui sort de sa bouche...

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Un petit problème]

مشكلة صغيرة

Par Rai Abd al-Aal

Une petite fille nous expose son problème : elle est petite. Lorsqu’elle parle, son frère et sa sœur lui coupent la parole, dans l’automobile, elle doit s’asseoir sur la banquette arrière, elle reçoit moins d’argent de poche que son frère et sa sœur.... Certes elle deviendra grande un jour, - c’est ce que lui disent les adultes -, mais, même âgée de cent ans, elle restera la « petite sœur ».

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Quand j'ouvre ce livre / N'ouvre pas ce livre !]

حينا أفتح هذا الكتاب / لا تفتحي هذا الكتاب

Par Fatima Sharafeddine

« Ouvre ce livre » ou « N’ouvre pas ce livre ! », au lecteur de choisir s’il veut s’embarquer pour un voyage au pays des petits plaisirs quotidiens de l’enfance ou dans l’imaginaire enfantin, peuplé de monstres, fées, animaux féroces et autres créatures rocambolesques. Ce bel album double-face est le fruit d'une collaboration très réussie entre l'auteure libanaise Fatima Sharafeddine et l'illustratrice iranienne Fereshteh Najafi.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[La Poule Cot Cot à la ferme]

الدجاجة باق بيق في المزرعة

Par Rania Zbib Daher

Nous retrouvons la poule Cot Cot dans la ferme où elle vit maintenant. Les autres poules, dont les occupations se réduisent au ménage dans le poulailler et à la préparation des repas des poussins, acceptent mal la façon de vivre de Cot Cot, et son goût pour la danse et le chant. De plus, elles sont jalouses des relations privilégiées que Cot Cot entretient avec le coq Corico...

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Oreilles papillons]

أذنا فراشة

Par Luisa Aguilar

Mira est le bouc émissaire d’un groupe d’enfants. Jupe à carreaux qui ressemble à une nappe, chaussettes trouées, cheveux en bataille, ventre qui gargouille : tout est prétexte pour se moquer d'elle. Mais heureusement, elle trouve toujours une répartie à la fois poétique et malicieuse et ne semble pas trop affectée par la situation (on l’admire… et on l’envie !).

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Les Moutons de mon Oncle Khalfan]

خرفان عمّي خلفان

Par Maitha' al-Khayyat

Les moutons et brebis de l’oncle Khalfan vont chez le dentiste. L’une a des caries, l’autre des dents entartrées, un troisième doit porter un appareil dentaire, un quatrième n’a pas de dent et doit s’en faire poser… Tous ressortent avec un grand sourire aux lèvres ! Le lecteur aussi sourit et s’esclaffe tout au long de la lecture.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Monsieur Daqdouq]

السيّد دقدوق

Par Nayla Ajja

À l’époque où il n’y avait ni montre, ni téléphone, ni réveille-matin, c’est Monsieur Daqdouq, qui, dès l’aube, parcourait chaque matin les ruelles et les rues de la ville, en s’arrêtant sous chaque fenêtre, qu’il heurtait légèrement de son long bâton, tout en chantant : « réveille-toi, toi qui dors » pour réveiller tout le monde. Le temps a passé, la ville s’est étendue, on a construit de plus en plus de maisons, et des maisons de plus en plus hautes. Si bien qu’un jour est arrivé où il n’était plus possible à Monsieur Daqdouq d’atteindre les fenêtres les plus hautes.

› Accédez à la notice intégrale