Bibliographie du Monde Arabe

Illustration de Hassan Zahr al-Din extraite de [La Vague qui a vu la mer] الموجة

Cette bibliographie a été réalisée dans des conditions particulières, en pleine pandémie de la COVID-19. Nous avons tenté de nous y adapter au mieux, en proposant aux éditeurs du Monde arabe de nous envoyer des fichiers pdf des ouvrages quand il n’était pas possible de nous faire parvenir les livres « papier », en intégrant la visioconférence à nos comités de lecture… Nous avons d’ailleurs finalisé cette bibliographie alors même qu’un nouveau confinement débutait en France. Mais nous avions vraiment à cœur de partager cette sélection d’ouvrages avec vous, surtout en ces temps troublés où le livre est plus que jamais nécessaire, voire vital.

Notre Comité de lecture Monde arabe tient à remercier tous les éditeurs qui nous envoient des services de presse, en pdf ou en « papier », ce qui nous permet de vous proposer une sélection qui illustre, encore une fois, la qualité et la richesse de l’édition jeunesse dans le Monde arabe, à un moment où le contexte économique est très difficile pour la chaîne du livre. Nous espérons que vous aurez plaisir à découvrir ces titres ; les coups de cœur n’y manquent pas ! Bonnes lectures !

› Téléchargez la bibliographie du Monde Arabe au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies du Monde Arabe


Livres d’images

Coup de cœur

[Les Sons de l’alphabet]

أصوات الأبجدية

Par Nadine R.L. Touma

Ce livre est à la fois ingénieux et poétique. Reprenant les magnifiques caractères arabes créés dans l’ouvrage Ma balle طابتي, constitués entièrement à partir de formes géométriques simples (cercle, demi-cercle, carré, rectangle…), ce livre s’inscrit dans une démarche que l’autrice et directrice des éditions Onboz, Nadine Touma, décrit ainsi : « Ce projet a commencé par un questionnement : serait-il possible d’élaborer un projet global et complet autour de la langue arabe dans lequel la pensée, le contenu, la forme, la ligne et la graphie s’inscriraient tous dans le mouvement artistique du Bauhaus ? »

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Un livre différent et très ordinaire]

كتاب مختلف وعادي جدا

Par Amal Farah

À quoi ressemblerait un livre sans illustrations, sans informations, sans histoire ? Un livre sans couleurs, et même sans aucun dessin ? Sans texte non plus : un livre qui ne raconterait aucune histoire, ne parlerait ni de science, ni d’art… Qui n’exposerait aucune idée, ne parlerait d’aucun sentiment, ne citerait aucun animal, aucune plante ?  Un livre qui ne serait imprimé ni sur du papier, ni avec de l’encre ?

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Un pélican et trois écureuils]

بجعة و ثلاثة سناجب

Par Shaikha Al Zeyara

Trois amis écureuils tiennent ensemble une boulangerie-pâtisserie au cœur de la forêt. Il y a le boulanger, le comptable, et celui dont le travail est d’accueillir les clients avec ses pitreries et son beau sourire qui met tout le monde de bonne humeur ! Toute la forêt l’adore, bien qu’il ait un physique différent de celui des autres écureuils : l’illustration suggère une forme de handicap mental léger ou une grande laideur. Grâce à l’enthousiasme, l’efficacité et la bonne entente des trois écureuils, la boulangerie marche très bien. Et surtout, ils travaillent dans le plaisir et la joie.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Une girafe qui vole ?!]

زرافة تطير ؟!

Par Samra Alcane

La girafe se pose des questions : pourquoi ne peut-elle pas voler au-dessus des nuages ? Elle n’a pas de plumes noires comme le corbeau, ou de grands yeux comme le hibou, ou encore un bec crochu comme la mouette ou des ailes comme le pigeon… Elle est longue et mince, elle a une belle robe tachetée avec des rayures, quatre longues pattes et une queue touffue, mais voilà, elle ne peut pas voler ! Notre girafe tient à son rêve, elle veut absolument voler ! Et si elle parvenait à réaliser son souhait à sa manière ?

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[La Vague qui a vu la mer]

الموجة التي رأت البحر

Par Nabiha Mhaydli

Une vaguelette, née au milieu de la mer, voudrait vivre autre chose que ce balancement perpétuel, entourée des siens, à aller toujours dans la même direction. Et si elle allait à contre-courant, seule, si elle arrêtait de se balancer au même rythme que les autres ? Le temps passe dans un calme apparent… Et voilà que le vent se lève, qu’un courant se forme, que notre vague est portée, toujours plus haut, qu’elle se dresse dans toute sa splendeur, contemple son reflet dans la mer, et fonce, en riant aux éclats, vers la plage...

› Accédez à la notice intégrale


Poésie

Coup de cœur

Bus 83

الباص ٨٣

Par Ramona Bădescu

Si Marseille pouvait être symbolisée par un bus, alors ce serait le bus 83, le seul qui longe la mer tout au long de la corniche ! Et c’est à bord de ce bus que Ramona Bădescu et Benoit Guillaume ont sillonné le front de mer à de multiples reprises. Ils décrivent les humeurs qui y règnent, chacun à sa manière : Ramona Bădescu par la poésie, Benoît Guillaume par des illustrations aux feutres de couleur. Avec eux, on monte à bord, on chemine jusqu’à la plage, on observe le paysage, les gens à l’extérieur, les habitués qui se retrouvent, les belles demeures, les plongeons des plagistes...

› Accédez à la notice intégrale


Chansons et comptines

Mes premières chansons arabes

Par L'Air Mobile

Ce petit album musical fait partie de la collection des éditions Gründ « Mes premiers livres sonores », une collection d’albums cartonnés pour les tout-petits qui permet d’écouter de courts extraits musicaux en appuyant sur des puces intégrées aux pages de l’album. Il présente une sélection de six chansons populaires traditionnelles de Tunisie, d’Algérie, du Maroc et d’Égypte, telle le fameux Sidi Mansûr tunisien, ou Ya dunyâ d’Algérie. Ces morceaux sont tirés d’albums des éditions ARB Music qui fonctionnent de manière similaire, mais proposent eux des albums comportant une dizaine de chansons d’un même pays.

› Accédez à la notice intégrale


Chansons et comptines

[Les Mois de l’année]

أشهر السنة

Par Ruba Baydoun

Les mois de l’année se déroulent au fil des pages avec, pour chacun, leurs particularités en fonction des saisons - fruits et fleurs, activités et jeux spécifiques, fêtes populaires, variations de temps - qui sont reprises dans un adage populaire du Moyen-Orient. Le texte, vocalisé, est rythmé par les rimes et le tout est mis en musique sur un fond musical traditionnel.

› Accédez à la notice intégrale


Poésie

Coup de cœur

[Mon cœur est une forêt]

قلبي غابة

Par Majd Kayyal, Raneen Hanna

Ce beau livre nous offre un assortiment de huit chansons en arabe dialectal palestinien écrites spécialement pour ce projet par Raneen Hanna et Majd Kayyal. Elles peuvent être écoutées sur le CD qui accompagne l’ouvrage. Mais ces textes peuvent aussi être racontés, car chacun relate une histoire liée à un état d’âme, à des envies du moment, à des rêves.

› Accédez à la notice intégrale


Poésie

Coup de cœur

[L’Ombre de la mer me poursuit]

[Poètes de Palestine]

ظل البحر يطاردني

شعراء من فلسطين

Par Tamer Institute for Community Education

L’Institut Tamer a rassemblé dans ce recueil des poèmes de trente-deux poètes palestiniens, disparus ou vivants. Certains sont très connus, comme Fadwa Tuqan (aussi appelée la « poétesse de la Palestine »), Ibrahim Nasrallah ou encore Mahmoud Darwich, d’autres le sont moins.

› Accédez à la notice intégrale


Premières lectures

La Casquette à trous

Par Oulya Setti

Parler avec les autres est difficile pour Idriss. À 7 ans, il est d’une timidité maladive… Mais il voudrait tellement faire plaisir à sa mère et sortir de sa coquille ! Voilà qu’un jour un vieux monsieur lui prête une casquette miteuse à trous, qu’il devra porter sur la tête jusqu’à ce qu’il se sente prêt à la rendre. Face aux moqueries des enfants, Idriss élève la voix pour se défendre… Et se dévoile sous un nouveau jour. La casquette serait-elle vraiment magique ?

› Accédez à la notice intégrale


Premières lectures

[La Casquette à trous]

القبّعة المثقوبة

Par Oulya Setti

Parler avec les autres est difficile pour Idriss. À 7 ans, il est d’une timidité maladive… Mais il voudrait tellement faire plaisir à sa mère et sortir de sa coquille ! Voilà qu’un jour un vieux monsieur lui prête une casquette miteuse à trous, qu’il devra porter sur la tête jusqu’à ce qu’il se sente prêt à la rendre. Face aux moqueries des enfants, Idriss élève la voix pour se défendre… Et se dévoile sous un nouveau jour. La casquette serait-elle vraiment magique ?

› Accédez à la notice intégrale


Premières lectures

Coup de cœur

[Le Catcheur mystérieux]

لغز المصارع المجهول

Par Hélène Gloria

Les éditions Samir nous proposent une version arabe de l’ouvrage Le Catcheur mystérieux pour lequel nous avions eu un coup de cœur. Et c’est une très bonne nouvelle !Toute la ville est en effervescence : un combat de catch va opposer le célèbre champion en titre Tim Sah (Ali Gattor en français) au mystérieux catcheur masqué Wahid al-qarn (Rhino Feross). Mazen et Massaoud sont impatients d’assister à ce moment historique ! Mais qui est donc ce Wahid al-qarn ?

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Coup de cœur

[Le Lieu]

الـمـكـان

Par Emily Nasrallah, responsable de la rédaction May Makarem Hamadé

Préparez-vous à un choc esthétique, intellectuel, graphique… Cet ensemble – un livre, un petit dictionnaire, une carte géographique – crée un tout très cohérent, où la fiction se nourrit des éléments documentaires et vice versa. Emily Nasrallah (1931-2018), grande dame de lettres libanaise, nous raconte sa vie, celle des membres de sa grande famille, et à travers son récit nous découvrons la vie au village, l’exil économique des Libanais vers des pays lointains, les réussites et les échecs, les premiers pas de la romancière dans le monde de la littérature, l’influence décisive d’un de ses oncles sur son choix de carrière, son vécu de femme militante… 

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Les Instruments du Maghreb

Par Réalisation musicale de Jean-Christophe Hoarau

Ce livre-CD présente cinq instruments emblématiques de la musique du Maghreb : la darbouka, le ney, l'oud, le qanoun, le violon. Chaque instrument est présenté sous forme de devinette sonore : on entend des sons produits par l'instrument, sons parfois inattendus, qui peuvent surprendre, puis le présentateur donne le nom de l'instrument, que l'on peut voir en soulevant le rabat figurant dans chaque double page illustrée. La réponse à la devinette est suivie d'une courte pièce musicale permettant de faire davantage connaissance avec l'instrument. L'enregistrement se termine par un morceau rassemblant les cinq instruments, qui font leur entrée tour à tour, puis jouent ensemble en un rythme qui va s'accélérant, rythme bientôt endiablé, qui donne vraiment envie de danser.

› Accédez à la notice intégrale