Bibliographie de l'Afrique

un garçon et une fille de profil, en face l'un de l'autre

Que de bonnes nouvelles de l’édition africaine dans cette bibliographie ! Deux éditeurs sont nés en Côte-d’Ivoire : Africa Reflets Éditions qui propose entre autres une excellente collection de contes, Africonte, et Frat Mat, avec deux nouveaux albums de Fatou Keïta. Akoma Mba (Cameroun) est de retour après dix ans de sommeil et propose des albums – qui sont sa spécialité « historique » – mais aussi désormais d’autres genres, comme la BD. Élondja (RDC) revient avec de nouvelles BD, et d’autres éditeurs continuent d’enrichir leur catalogue – Éburnie, Les Classiques africains et NEI-CEDA (Côte-d’Ivoire), Ago (Togo), BLD (Sénégal), Cauris (Mali)…  

La distribution des livres africains continue de se développer (les coordonnées des éditeurs et des distributeurs se trouvent dans notre Carnet d’adresses). Ganndal (Guinée), de son côté, vient de publier en eBook tous ses titres pour enfants et jeunes !

Parmi les thèmes, nombreux et variés, des 44 livres présentés, citons l’immigration – Etenesh (Des ronds dans l'O) et La Vie est ailleurs (Élondja) –, le choix d’un métier  – Il n’y a pas de sot métier (Éburnie) –, l’importance de l’escargot chez les Akié – Le Lézard et l’escargot (Africa Reflets Éditions)…

Enfin, saluons la présence de la poésie africaine dans l’édition française pour la jeunesse, à l’occasion de l’opération « Le Printemps des poètes » consacrée à l’Afrique en 2017, avec 120 nuances d’Afrique (Bruno Doucey) et Danse, petite lune ! (Rue du monde). Bonnes lectures !

› Téléchargez la bibliographie de l'Afrique au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies de l'Afrique


Nouvelles

Les Jumelles de Kurumari

Par Ismaïla Samba Traoré

Ce petit roman, presque une nouvelle, prend comme point d’appui, la gémellité. On sait à quel point en Afrique (mais pas seulement) et quels que soient les peuples, elle peut être source de fierté, de croyances, d’interprétations, de rituels, voire de pouvoirs… pour ne rien dire de la fascination universelle qu’elle suscite.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Goumâlo fils de bergers peuls

Par Bidji Bâ

Voici la vie de Goumâlo, « le fils du zébu », dix ans au début du récit, telle qu’elle se déroule sur un mode immémorial pour le peuple de pasteurs nomades ou semi-sédentaires auquel il appartient : la grande famille des Peuls que l’on retrouve dans tout le Sahel, à la bordure sud du Sahara. Adoptant la forme du récit documentaire et raconté à la première personne, le roman décrit au plus près, dans un grand souci de précision, ce qui constitue la vie du jeune garçon et de son entourage.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Le Bout du tunnel

Par Irène Zangué

Écrit à la première personne par une lycéenne de 17 ans dans le cadre d’un concours d’écriture sur les thèmes de l’insertion sociale des jeunes dans la vie active, la lutte contre la tricherie et la corruption, ce roman n’est cependant pas autobiographique. Le parcours de la narratrice ne nous épargne aucun des travers de la société camerounaise : la belle-famille d’une veuve prête à laisser celle-ci sans argent et sans toit dès l’époux enterré ; l’inconstance des hommes qui fuient leurs responsabilités en abandonnant derrière eux des filles-mères, ou qui monnayent la réussite de leurs élèves contre des relations charnelles ; la corruption permettant d’obtenir un emploi non pour ses compétences, mais par ses relations ; la cupidité de parents prêts à marier leur enfant au premier venu suffisamment riche…

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Les Balançoires

Souvenirs romancés de mon enfance

Par Kharine Yidika

La narratrice se remémore son enfance, entre sa famille et ses camarades, entre ses obligations (scolaires, ménagères) et ses jeux, entre le Congo et la Centrafrique, de 1990 à 1995. Le père, pasteur, devant poursuivre ses études théologiques à Bangui, c’est toute la famille qui part et découvre non seulement la capitale centrafricaine, mais également des personnes venant d’autres pays africains. La fin du livre se déroule comme le début, au Congo, où la famille est revenue définitivement, tandis que l’héroïne quitte l’enfance.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Zamzam le tiers-mondiste

Les Mbènguétaires

Par Almo

Humour mordant et joyeux dans ces quarante-trois petites histoires enjouées qui, chacune sur une page, mettent en scène, à Yaoundé, un petit garçon et toute une galerie de personnages : les copains de Zamzam, ses parents, le Baron et la Mater, la grand-mère venue du village, l’oncle marié à une Blanche et père du cousin Mbenguiste… « Mbengue », c’est la France ; les rapports avec les Camerounais de Mbengue venus en visite, tout comme l’ensemble de la vie quotidienne à Yaoundé, sont dépeints ici avec une légèreté irrévérente, irrésistible…

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Simon Kimbangu.

Tome 3, Lipanda dia Zole, la liberté à jamais

Par Serge Diantantu

Voici le troisième et dernier tome de la vie de Simon Kimbangu (1887-1951), figure de résistance à lacolonisation et fondateur de l’église kimbanguiste qui est très importante en Afrique centrale ; plus largement, ces trois volumes retracent l’histoire du Congo.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Le Mali de Madi

50 ans d’histoire, 50 ans d’indépendance

Par Sébastien Lalande

Réalisée à l’occasion du cinquantenaire de l’Indépendance du Mali, avec le soutien de la Commission nationale d’organisation des festivités, cette bande dessinée retrace les cinquante dernières années de l’histoire du pays.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Là-bas… Na poto…

Par Asima Bathy, Charly Tchimpaka, Didier Kawende, Jason Kibiswa, Dick Esale, Albert Luba, Djemba Djeis, Hissa Nsoli, Fifi Mukuna, Pat Masioni

Là-bas… Na Poto… : « Na Poto » signifie « en Europe » en langue lingala, l’Europe où tant de personnes en Afrique rêvent d’aller vivre. C’est le thème commun à ces dix histoires réalisées par dix auteurs congolais de bandes dessinées – huit vivant au Congo, membres de l’association Kin Label, deux vivant en France.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Kouka N°9

Vacances au village natal

Par [Hamidou] Zoétaba

Si peu ou pas de livres pour enfants voient le jour au Burkina Faso, la bande dessinée Kouka continue de paraître depuis sa naissance en 2000. Elle est publiée par le REN-LAC, Réseau national de lutte anti- corruption, avec le but de sensibiliser les enfants et les jeunes, et à travers eux les adultes, à des questions urgentes de civisme.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

L’Enfant noir

Par Camara Laye

L’écrivain guinéen Camara Laye publie L’Enfant noir, oeuvre très vite devenue emblématique, en 1953. Il poursuit alors ses études en France pendant quelques années tout en travaillant – il a 25 ans. C’est son premier ouvrage, et, cinq ans plus tard, son pays sera le premier d’Afrique à s’émanciper de la France coloniale. De ce récit autobiographique - récit des origines par excellence -, il ne semblait pas, a priori, évident de faire une bande dessinée.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Les Diamants de Kamituga

Par Séraphin Kajibwami

L’action de cette bande dessinée se situe en République démocratique du Congo, dans la province du Sud-Kivu. Maman Asha, dans un récit qui constitue le coeur narratif de la BD, explique à sa fille et à ses amis pourquoi elle se trouve à l’hôpital. En 1998, quand les conflits font rage dans la région, son mari, sans emploi depuis longtemps, part chercher du travail à la mine de Kamituga. Il arrive à la cité minière après une route semée d’embûches et réussit à être embauché, mais revient à Bukavu avec, non seulement des diamants volés, mais aussi, sans le savoir, le sida qu’il transmettra à sa femme…

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Ago Fiction N° 3

Par Joël Adotévi, Assem, KanAd, S. Venanzi, M. Chollet

Voici le troisième numéro de ce magazine de bande dessinée, publié en noir et blanc, au Togo, par le groupe Ago de scénaristes et dessinateurs. Il contient un nouvel épisode de « Akongo » où un enfant de père noir et de mère blanche commence, en grandissant, à utiliser ses superpouvoirs. On y trouve également un nouvel épisode de « Dzitri », le Superman togolais.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Tchakou le perroquet

Par Diadji Dicko

Nous retrouvons, dans cet album à hauteur de tout petit, le jeune héros (il a un peu grandi !) de Mon frère Nabi en compagnie de son ami le perroquet Tchakou. Une histoire d’amitié toute en sensibilité. « Mon ami Tchakou, je lui parle tous les jours. Il comprend tout. » Tchakou, un confident hors pair, sincère, compréhensif, adulte…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

P’tit Tigre

Par Valérie Weishar Giuliani

Tendresse et angoisse mêlées, pour cette histoire à hauteur de tout petit sur le mode de la randonnée, légère et marquée d’un brin d’humour. P’tit tigre, en se réveillant, ne trouve plus sa mère, et, choqué au point de ne plus savoir comment elle s’appelle ni à quoi elle ressemble (il est permis d’en douter !), se lance à sa recherche. Et de demander tour à tour à éléphant, hippopotame, zèbre, girafe… si par hasard il ne serait pas sa mère ! Mais ce n’était qu’un mauvais rêve, maman est là, tout va bien !

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Le Jour où le soleil cessa de briller

Par Joana Choumali

Un funeste matin, le soleil, affligé par les désordres de notre vieille planète et par sa propre incapacité à la réjouir, décide de s’éteindre. C’est en écoutant la radio qu’il a pris toute la mesure des désastres qu’il est censé causer : sécheresse, donc famine, et donc pollution… Les conséquences ne se font pas attendre, à commencer par le désespoir de sa comparse la lune, et celui des humains… Le chant convaincant d’une petite fille saura le toucher et lui redonner ardeur et couleur !

› Accédez à la notice intégrale