Bibliographie de l'Afrique

Ill de Muriel Diallo, Phi l'éléphant sert à rien, Didier et Jessica Reuss-Nliba,

Qu’ils soient publiés en Afrique ou en France, cet automne apporte un choix d’ouvrages qui donnent bonne place aux albums, bandes dessinées et documentaires.

Tant dans le texte que dans l’illustration, légèreté et humour caractérisent résolument certains – livres d’images ou bandes dessinées - (Bébé va au marché) en misant avec gaieté sur les ressorts de l’énumération, du clin d’œil, de l’astuce. Découvrir qu’à l’instar de quantité d’animaux de la brousse on est bien plus utile qu’on ne le suppose, c’est pour Phi l’éléphant (Phi l’éléphant sert à rien), lui qui ne trouvait pas bien sa place, un grand réconfort.

D’autres ouvrages cherchent à aiguiser le regard que le jeune lecteur peut porter sur le vaste monde, ou tout au moins sur des pays sur lesquels il se pourrait bien qu’il y ait beaucoup d’idées toutes faites. Et ça marche dans les deux sens comme dans la BD Akissi. Mission pas possible. Et avec une bonne dose d’humour, ce qui ne gâche rien.

Des romans positifs, ayant pour cadre la RDC et le Cameroun, mettent en scène des jeunes qui choisissent de faire quelque chose de leur vie même si au départ rien ne laissait présager des choix forts : Chanter, pour la jeune Prodige (Le défi de Prodige), s’amender et vivre honnêtement de leur métier pour Victor et Pol (L’Ange gardien : loin du monde comme il est).

Un mythe fondateur transmis de génération en génération éclaire un pan de l’histoire contemporaine d’un pays, le Cameroun (Le Serpent magique) : texte et illustration abondante le mettent à la portée des plus jeunes comme des plus grands.

Ouvrir les yeux, oui. Rémi Courgeon (Tiens-toi droite) y engage avec une apparente légèreté doublée d’un propos féministe et grave en se penchant sur ces scènes récurrentes : le quotidien des femmes d’Afrique qui « portent » d’un bout de la vie à l’autre. Ouvrir les yeux avec beaucoup de gravité lorsque sont révélés ces drames indicibles que vivent les migrants. De la terre à la pluie y invite dans un ouvrage très fort reposant sur une création graphique quasi animée. Ouvrir les yeux encore, c’est aussi le propos de la BD Morts pour la France : Thiaroye 1944, explorant les pages noires d’une histoire coloniale qui reste à éclairer.

Quant à la presse magazine (Planète J’aime lire et Planète Okapi), avec son actualité sur le monde au présent, son côté divertissant autant qu’informatif, on sait toute l’importance durable qu’elle peut avoir auprès des jeunes en les reliant de la manière la plus vivante et en élargissant l’horizon.

Bonnes lectures !

› Téléchargez la bibliographie de l'Afrique au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies de l'Afrique


Bandes dessinées

L'Afrique en partage

Par Al'Mata, Jason Kibiswa, Odia, Hector Sonon, TT Fons

Ce recueil de bandes dessinées a été publié par le Musée Dapper en complément de l'exposition « Formes et Paroles » présentée à Gorée (Sénégal) à l'occasion du XV° sommet de la Francophonie et dont une partie était consacrée à la BD en Afrique. En fin d’ouvrage, quelques pages de Christophe Cassiau-Haurie, directeur de cette publication, offrent un bref historique de la BD africaine et présentent les auteurs, cinq bédéistes reconnus, aux styles très personnels.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

Ziguidi et la flûte enchantée

Par Kofivi Assem

Cet album est le second d’une collection destinée à de tout jeunes enfants et présentant des contes bâtis sur le modèle du conte étiologique – celui-ci expliquant comment les continents se sont séparés. Comme le précédent album de la série, Ziguidi et les animaux, il est directement inspiré par le conte populaire de « l’enfant terrible » et son héros, proche du petit personnage de Kirikou : Ziguidi est un enfant terrible, petit mais doué d’une force prodigieuse. À la recherche d’un héritier très fort, le chef local fait enlever la maman de Ziguidi pour qu’elle lui donne un fils. Ziguidi part alors sauver sa mère. Sa victoire sera due à la combinaison de son amour pour ses parents, de sa force et de son intelligence.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Alpha : Abidjan-gare du Nord

Par Bessora

La romancière Bessora et l’illustrateur Barroux signent ici un roman graphique très fort, très documenté, très incarné, sur l’immigration d’Afrique subsaharienne vers l’Europe. Alpha Coulibaly, Ivoirien, raconte son périple de 18 mois depuis Abidjan jusqu’en Espagne, à travers le Mali, l’Algérie et le Maroc. Son but, une nécessité vitale, est de rejoindre la gare du Nord, à Paris, pour retrouver sa femme et son enfant

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Les Nombres et le corps humain / Botangi na Nzoto

Par [Alphonsine Mobe] Mukazali

Ces petits ouvrages carrés, bilingues français-kikongo/lari/lingala/swahili, font partie d'une collection destinée aux enfants pour l'apprentissage de mots courants dans des langues parlées en Afrique centrale. Ils sont disponibles également en eBooks. Les livrets, identiques si ce n’est leur langue, sont constitués d’une première partie consacrée aux nombres (chiffres 1 à 9) et d’une deuxième partie dédiée au corps humain (dix parties du corps choisies). Chaque page comprend un mot en français et dans la langue en question, avec une illustration au centre de la page blanche.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Les Nombres et le corps humain / Nkontolo Na Nitu ya muntu

Par [Alphonsine Mobe] Mukazali

Ces petits ouvrages carrés, bilingues français-kikongo/lari/lingala/swahili, font partie d'une collection destinée aux enfants pour l'apprentissage de mots courants dans des langues parlées en Afrique centrale. Ils sont disponibles également en eBooks. Les livrets, identiques si ce n’est leur langue, sont constitués d’une première partie consacrée aux nombres (chiffres 1 à 9) et d’une deuxième partie dédiée au corps humain (dix parties du corps choisies). Chaque page comprend un mot en français et dans la langue en question, avec une illustration au centre de la page blanche.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Les Nombres et le corps humain / Namba na mwili

Par [Alphonsine Mobe] Mukazali

Ces petits ouvrages carrés, bilingues français-kikongo/lari/lingala/swahili, font partie d'une collection destinée aux enfants pour l'apprentissage de mots courants dans des langues parlées en Afrique centrale. Ils sont disponibles également en eBooks. Les livrets, identiques si ce n’est leur langue, sont constitués d’une première partie consacrée aux nombres (chiffres 1 à 9) et d’une deuxième partie dédiée au corps humain (dix parties du corps choisies). Chaque page comprend un mot en français et dans la langue en question, avec une illustration au centre de la page blanche.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Les Nombres et le corps humain / Ntalu na nzutu ya muntu

Par [Alphonsine Mobe] Mukazali

Ces petits ouvrages carrés, bilingues français-kikongo/lari/lingala/swahili, font partie d'une collection destinée aux enfants pour l'apprentissage de mots courants dans des langues parlées en Afrique centrale. Ils sont disponibles également en eBooks. Les livrets, identiques si ce n’est leur langue, sont constitués d’une première partie consacrée aux nombres (chiffres 1 à 9) et d’une deuxième partie dédiée au corps humain (dix parties du corps choisies). Chaque page comprend un mot en français et dans la langue en question, avec une illustration au centre de la page blanche.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Coup de cœur

Le Roi Njoya : Un génial inventeur

Par Alain Serge Dzotap

Cette nouvelle livraison de la collection Lucy relate la vie du roi Njoya qui régna entre 1892 et 1933 à l’ouest du Cameroun, au pays Bamoun. Njoya, fils du roi Nsangou et de la reine Ne Njapndunke, apprend très vite, grâce à son éducation dans la « maison des lionceaux », mille secrets comme la fabrication du balafon ou la danse guerrière. Quand son père meurt lors de la guerre avec les Nsos, Njoya devient le 17e roi des Bamoun ; comme il est trop jeune pour régner, la régence est assurée par sa mère, aidée par le premier ministre. Njoya doit attendre 19 ans pour gouverner. Mais le premier ministre n’est pas prêt à laisser le pouvoir et se lance donc dans une terrible guerre contre le jeune roi. Le début du règne de Njoya est bien difficile… Cependant, grâce à des guerriers musulmans venus du Nord, il remporte la victoire. C’est suite à cette rencontre que le jeune roi adopte la religion musulmane tout en laissant à son peuple le choix de l’adopter ou pas. Il va prendre le titre de Sultan.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Joue avec Samuel : Eto’o fils

Par [s. a.]

Un cahier de jeux – quizz, sudoku, 7 erreurs… - dont les réponses se trouvent, pour la plupart, dans la BD Eto’o fils : tome 2, L’Envol (les solutions sont bien sûr données en fin de volume). Les jeux tournent donc autour de la carrière et de la vie du footballeur camerounais mais aussi, pour certains, autour de la Coupe du monde 2014 au Brésil (où le Cameroun a perdu tous ses matches… ce cahier a été réalisé avant !). Belle fabrication, bonne maquette, avec les illustrations de Joëlle Esso.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Coup de cœur

L’Afrique, de l’Algérie au Zimbabwe

Par Fabrice Hervieu

Publié en 2009, cet excellent ouvrage reste essentiellement le même dans sa nouvelle parution en avril 2014, mais il a été réactualisé par petites touches : statistiques mises à jour, mentions d’événements marquants (création du Soudan du sud, « printemps arabes », montée de l’islamisme en Afrique de l’ouest, guerre au nord-Mali, guerre civile en Centrafrique, chute de Kadhafi…), gouvernants nouvellement élus… 

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Tabouret royal

Par Michelle Tanon-Lora

Il n’est pas si facile de vivre ensemble quand on a pris l’habitude de vivre entre soi. Cette expérience, les animaux l’ont faite. Quant à instaurer une hiérarchie, c’est encore plus problématique, chacun nourrissant des désirs personnels de grandeur et de puissance, sans tenir compte de la place des autres. C’est donc en vain que le perroquet et le singe essaient d’instaurer un semblant d’ordre. Ces luttes incessantes finissent par déclencher la colère divine qui punit toute la population par des tremblements de terre.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Sorcier du fleuve

Par Gabriel Kinsa

Ce conte étiologique congolais raconte pourquoi le crocodile pond ses œufs dans le sable. Texte d’initiation aux traditions congolaises, dans lesquelles le crocodile tient une place centrale, il est accompagné de jolies illustrations offertes par trois artistes de renom, la différence entre leurs styles respectifs ne nuisant en rien à la cohérence de l’ensemble.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Coup de cœur

Petit Bodiel

Par Amadou Hampâté Ba

Petit Bodiel, est un conte initiatique issu de la tradition peul. C’est l’histoire d’un jeune lièvre « modèle des mauvais petits » que son ambition de s’améliorer va conduire sur « le chemin facile et descendant de la ruse », expliquant pourquoi les lièvres ne se déplacent qu’en courant et en sautant. Mais au-delà, le conte - « un miroir tendu dans lequel chacun doit pouvoir se reconnaitre », selon les mots de l’écrivain - laisse entrevoir au profane même la richesse et l’enseignement d’un contenu « initiatique » à différents niveaux d’accès, avec des messages implicites ou non sur la nature humaine, les apparences, les rapports sociaux, la fonction sacrée de la mère, la réussite et la prise de pouvoir, la force du désir, la ruse comme arme, la mort…

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Les Contes d’Adzaba

Par Nathalia Adzaba

Ce petit livre réunit vingt récits très courts (1 à 3 pages chacun) ; souvent avec une morale, ils se déroulent au village, ou bien en forêt, avec des animaux comme personnages. Ils sont l’œuvre d’une fille de 10 ans, qui fait preuve d’une grande capacité d’invention ou de recréation. Mais est-ce que cela justifie une publication ? Dans un pays qui n’a pas une édition pour la jeunesse, est-ce une priorité ? Quelques problèmes d’édition à signaler.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Totem de Lompo

Par Firmin Lakoande

L’ONG FAVL, outre la création d’albums photo dont nous avons présenté plusieurs titres, a créé à la bibliothèque qu’elle soutient à Houndé au Burkina Faso un petit centre d’édition (scanners et imprimantes laser). Ce centre produit des fascicules conçus localement et les distribue en bibliothèque et dans les écoles – le texte de Michael Kevane « Libraries creating reading material for rural children readers in Burkina Faso » explique la démarche. Une initiative remarquable, avec un « mais » : les textes nécessitent une relecture – petits problèmes de langue, coquilles… Voici donc trois titres de la collection Contes du Burkina Faso. Dans Le Totem de Lompo on apprend pourquoi, dans une famille Gourmantché, le Totem (l’animal à ne pas manger), c’est le chien.

› Accédez à la notice intégrale