Bibliographie de l'Afrique

ill d'une vieille femme assise, extraite de Une reine pas comme les autres

De belles histoires dans cette bibliographie : celle d’une vieille femme rejetée de tous (Une reine pas comme les autres, Les Classiques africains), celle d’une adolescente adoptée à la recherche de ses racines (Fleur de bissap, BLD), celle pleine d’humour de Les Faux marabouts (Ganndal)…

Des BD remarquables aussi : Florent Couao-Zotti signe le scénario de Gbêhanzin qui narre la terrible histoire du « roi requin » du Dahomey ; Non à la terreur ! On veut la paix ! (Sweet Art’Frika) est là pour lutter intelligemment contre le terrorisme ; dans un registre bien moins grave, Monfay chez les magiciens du fer (Ago) propose une découverte agréable et documentée du travail traditionnel du fer au Togo.

Une bonne nouvelle pour ceux qui cherchent des eBooks gratuits d’auteurs africains : le site African Storybook que nous présentons propose plus de cent albums en français et des dizaines dans six langues maternelles parlées dans les pays francophones.

Bonnes lectures, sur papier et sur écran !

› Téléchargez la bibliographie de l'Afrique au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies de l'Afrique


Documentaires

Coup de cœur

Le Roi Njoya : Un génial inventeur

Par Alain Serge Dzotap

Cette nouvelle livraison de la collection Lucy relate la vie du roi Njoya qui régna entre 1892 et 1933 à l’ouest du Cameroun, au pays Bamoun. Njoya, fils du roi Nsangou et de la reine Ne Njapndunke, apprend très vite, grâce à son éducation dans la « maison des lionceaux », mille secrets comme la fabrication du balafon ou la danse guerrière. Quand son père meurt lors de la guerre avec les Nsos, Njoya devient le 17e roi des Bamoun ; comme il est trop jeune pour régner, la régence est assurée par sa mère, aidée par le premier ministre. Njoya doit attendre 19 ans pour gouverner. Mais le premier ministre n’est pas prêt à laisser le pouvoir et se lance donc dans une terrible guerre contre le jeune roi. Le début du règne de Njoya est bien difficile… Cependant, grâce à des guerriers musulmans venus du Nord, il remporte la victoire. C’est suite à cette rencontre que le jeune roi adopte la religion musulmane tout en laissant à son peuple le choix de l’adopter ou pas. Il va prendre le titre de Sultan.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Joue avec Samuel : Eto’o fils

Par [s. a.]

Un cahier de jeux – quizz, sudoku, 7 erreurs… - dont les réponses se trouvent, pour la plupart, dans la BD Eto’o fils : tome 2, L’Envol (les solutions sont bien sûr données en fin de volume). Les jeux tournent donc autour de la carrière et de la vie du footballeur camerounais mais aussi, pour certains, autour de la Coupe du monde 2014 au Brésil (où le Cameroun a perdu tous ses matches… ce cahier a été réalisé avant !). Belle fabrication, bonne maquette, avec les illustrations de Joëlle Esso.

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Coup de cœur

L’Afrique, de l’Algérie au Zimbabwe

Par Fabrice Hervieu

Publié en 2009, cet excellent ouvrage reste essentiellement le même dans sa nouvelle parution en avril 2014, mais il a été réactualisé par petites touches : statistiques mises à jour, mentions d’événements marquants (création du Soudan du sud, « printemps arabes », montée de l’islamisme en Afrique de l’ouest, guerre au nord-Mali, guerre civile en Centrafrique, chute de Kadhafi…), gouvernants nouvellement élus… 

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Tabouret royal

Par Michelle Tanon-Lora

Il n’est pas si facile de vivre ensemble quand on a pris l’habitude de vivre entre soi. Cette expérience, les animaux l’ont faite. Quant à instaurer une hiérarchie, c’est encore plus problématique, chacun nourrissant des désirs personnels de grandeur et de puissance, sans tenir compte de la place des autres. C’est donc en vain que le perroquet et le singe essaient d’instaurer un semblant d’ordre. Ces luttes incessantes finissent par déclencher la colère divine qui punit toute la population par des tremblements de terre.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Sorcier du fleuve

Par Gabriel Kinsa

Ce conte étiologique congolais raconte pourquoi le crocodile pond ses œufs dans le sable. Texte d’initiation aux traditions congolaises, dans lesquelles le crocodile tient une place centrale, il est accompagné de jolies illustrations offertes par trois artistes de renom, la différence entre leurs styles respectifs ne nuisant en rien à la cohérence de l’ensemble.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Coup de cœur

Petit Bodiel

Par Amadou Hampâté Ba

Petit Bodiel, est un conte initiatique issu de la tradition peul. C’est l’histoire d’un jeune lièvre « modèle des mauvais petits » que son ambition de s’améliorer va conduire sur « le chemin facile et descendant de la ruse », expliquant pourquoi les lièvres ne se déplacent qu’en courant et en sautant. Mais au-delà, le conte - « un miroir tendu dans lequel chacun doit pouvoir se reconnaitre », selon les mots de l’écrivain - laisse entrevoir au profane même la richesse et l’enseignement d’un contenu « initiatique » à différents niveaux d’accès, avec des messages implicites ou non sur la nature humaine, les apparences, les rapports sociaux, la fonction sacrée de la mère, la réussite et la prise de pouvoir, la force du désir, la ruse comme arme, la mort…

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Les Contes d’Adzaba

Par Nathalia Adzaba

Ce petit livre réunit vingt récits très courts (1 à 3 pages chacun) ; souvent avec une morale, ils se déroulent au village, ou bien en forêt, avec des animaux comme personnages. Ils sont l’œuvre d’une fille de 10 ans, qui fait preuve d’une grande capacité d’invention ou de recréation. Mais est-ce que cela justifie une publication ? Dans un pays qui n’a pas une édition pour la jeunesse, est-ce une priorité ? Quelques problèmes d’édition à signaler.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Totem de Lompo

Par Firmin Lakoande

L’ONG FAVL, outre la création d’albums photo dont nous avons présenté plusieurs titres, a créé à la bibliothèque qu’elle soutient à Houndé au Burkina Faso un petit centre d’édition (scanners et imprimantes laser). Ce centre produit des fascicules conçus localement et les distribue en bibliothèque et dans les écoles – le texte de Michael Kevane « Libraries creating reading material for rural children readers in Burkina Faso » explique la démarche. Une initiative remarquable, avec un « mais » : les textes nécessitent une relecture – petits problèmes de langue, coquilles… Voici donc trois titres de la collection Contes du Burkina Faso. Dans Le Totem de Lompo on apprend pourquoi, dans une famille Gourmantché, le Totem (l’animal à ne pas manger), c’est le chien.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Poisson pierre

Par Essuf Sanou

L’ONG FAVL, outre la création d’albums photo dont nous avons présenté plusieurs titres, a créé à la bibliothèque qu’elle soutient à Houndé au Burkina Faso un petit centre d’édition (scanners et imprimantes laser). Ce centre produit des fascicules conçus localement et les distribue en bibliothèque et dans les écoles – le texte de Michael Kevane « Libraries creating reading material for rural children readers in Burkina Faso » explique la démarche. Une initiative remarquable, avec un « mais » : les textes nécessitent une relecture – petits problèmes de langue, coquilles…

Voici donc trois titres de la collection Contes du Burkina Faso. Le Poisson pierre ne fait pas référence à ce poisson de mer très venimeux mais raconte la jolie histoire d’un petit commerçant qui prospère grâce à une pierre en forme de poisson trouvée dans la rivière.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Coup de cœur

La Bonne fille

Par Nobila Ouedraogo

L’ONG FAVL, outre la création d’albums photo dont nous avons présenté plusieurs titres, a créé à la bibliothèque qu’elle soutient à Houndé au Burkina Faso un petit centre d’édition (scanners et imprimantes laser). Ce centre produit des fascicules conçus localement et les distribue en bibliothèque et dans les écoles – le texte de Michael Kevane « Libraries creating reading material for rural children readers in Burkina Faso » explique la démarche. Une initiative remarquable, avec un « mais » : les textes nécessitent une relecture – petits problèmes de langue, coquilles…

Voici donc trois titres de la collection Contes du Burkina Faso. La Bonne fille raconte l’histoire de l’enfant mal aimée que sa marâtre envoie en brousse, où la fille rencontre une vieille femme. On est agréablement surpris par la chute novatrice, positive (la marâtre a une belle réaction) et par l’illustration, graphique, très réussie.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Coup de cœur

Une arme dans la tête

Par Claire Mazard

Ce roman est un coup de cœur et un véritable coup de poing. On ne peut pas lâcher le jeune Apollinaire, cet enfant soldat recruté malgré lui dans un pays d'Afrique, qui se retrouve en France dans un foyer pour se reconstruire. Mais l'adolescent a « une arme dans la tête », son pire ennemi c'est lui-même, il ne se pardonne pas ce qu'il a fait (drogué et saoulé, il a tué), il refuse de parler, de se confier, malgré les tentatives de son entourage bienveillant...

› Accédez à la notice intégrale


Nouvelles

Coup de cœur

Tachetures

Par Hakim Bah

Ce recueil de six nouvelles plonge le lecteur dans la dure réalité de la vie des jeunes guinéens de nos jours. Hakim Bah, déjà remarqué pour ses œuvres poétiques et dramatiques, s'adonne pour la première fois à l'écriture de nouvelles. Doté d'une très belle plume, singulière et étonnante, l'auteur dépeint dans ses histoires courtes toute la violence de la société, dénonçant avec justesse les affres d'un monde malade.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Les Mangeuses de mérous

Par Sonia Geran Donel

Les « mangeuses de mérous », ce sont trois collégiennes gabonaises, Dana, Joëlle et Marina, de familles modestes, très jolies et amies pour la vie. Leur quotidien n'est pas facile : leurs proches sont plus ou moins attentifs et elles souffrent de problèmes d'argent qui peuvent mener au drame - le petit frère de Dana meurt dans un hôpital, faute de pouvoir payer son admission. Ils sont d'autant plus difficiles à supporter quand la richesse des autres s'étale sous leurs yeux. Et c'est sous l'influence d'une mauvaise conseillère que les trois amies vont se lancer dans une carrière dangereuse, celle de « mangeuses de mérous ». Les mérous, ce sont ces hommes aisés qui monnayent la compagnie de nymphettes dans des lieux de plaisir. Au début, tout semble bien se passer : les mérous payent sans trop exiger, et les demoiselles s'amusent, s'étant bien promis de ne pas aller trop loin. Mais elles manquent d'expérience et les pièges vont se refermer sur elles : piège du désir, piège de la grossesse non-désirée, piège de l'amour qu'on éprouve à son cœur défendant, avec pour Marina la rebelle les pires conséquences, le viol et le VIH.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Panique à Kinshasa

Par Asimba Bathy

Le bédéiste congolais Asimba Bathy (auteur, parmi de nombreux autres travaux, d’épisodes dans Là-bas… Na poto… et Congo 50 ) affirme dans un entretien que « le Kinois est ingénieux, fort dans l’invention de faits qui n’existent pas. Alors qu’il n’y a rien au fond, il parvient à se créer une histoire qu’il amplifie à sa façon, il finit par y prendre peur lui-même et ne sait plus comment la gérer ».

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Winou à la rencontre des petits nuages

Par Loba César Michel Nimba

Winou, le jeune dragon, ne sait pas voler. Il ne peut donc pas cueillir des pommes, traverser une rivière sans se mouiller ou jouer avec ses amis les papillons. Mais Winou croit en lui-même et à force d’efforts, va s’envoler.

› Accédez à la notice intégrale