Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Vie du livre

Conakry, capitale mondiale du livre… africain pour la jeunesse : un temps exceptionnel en novembre 2017

Par Marie-Paule Huet, éditions Ganndal, et Saliou Bah, Association des Auteurs de littérature de jeunesse de Guinée

Un colloque sur la littérature africaine de jeunesse, un salon international du livre pour enfants, des expositions, des ateliers... : des moments forts de réflexion, de partage, de découvertes tant pour les professionnels que pour le grand public.

› Accédez à l'intégralité de l'article

Du local à l’international

Par Bodour Bint Sultan Al Qasimi

À l'occasion de l'invitation de Sharjah (Émirats arabes unis) à LivreParis 2018, nous vous proposons de découvrir les actions menées en faveur du livre jeunesse et de la lecture dans cet émirat. La princesse Bodour Bint Sultan Al Qasimi, figure embématique du livre dans la région, est à l'origine de nombreuses initiatives organisées autour de deux axes majeurs : créer des livres jeunesse de qualité en langue arabe et favoriser l'accès à la lecture de chaque enfant, que ce soit dans l'émirat même, dans la région, ou à l'international. Un engagement militant, illustré dans cet article.

› Accédez à l'intégralité de l'article

Quel lauréat pour le prochain Prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine ?

Par Henri N’Koumo

Le lauréat du 4ème Prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine sera connu lors du Salon international du livre d’Abidjan (SILA), prévu du 16 au 20 mai 2018. Créé en 2002 par l’Association des Éditeurs Ivoiriens (ASSEDI), interrompu en 2004 après deux éditions – en même temps que le SILA, en raison du contexte sécuritaire fragile que traversait le pays –, ce prix littéraire a été relancé treize ans après, lors du 9ème SILA en mai 2017. Il a alors été attribué à Michelle Tanon-Lora, grande figure de la littérature pour enfants de Côte-d’Ivoire, pour son ouvrage La Mésaventure de Tavly (Les Classiques Ivoiriens, 2016).

› Accédez à l'intégralité de l'article

Dodo vole, d’Antananarivo à Francfort

Propos recueillis par Laurence Hugues

En 2017, la Foire du livre de Francfort a mis à l’honneur la langue française. Dodo vole – maison d’édition malgache pour la jeunesse - était l’un des vingt éditeurs d’Afrique et d’Haïti qui, pour la première fois, y ont partagé un stand. Laurence Hugues, directrice de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, interroge Johary Ravaloson autour de cette expérience au sein de la plus importante foire éditorial du monde.

› Accédez à l'intégralité de l'article

Lire pour atténuer les effets de la guerre : la section libanaise d’IBBY milite pour la lecture des enfants

Propos recueillis par Hasmig Chahinian

 

Créée au début de la guerre du Liban, en 1975, la section libanaise d’IBBY (International Board on Books for Young People) a une longue expérience dans le domaine de la bibliothérapie et l’utilisation des livres comme outils pour atténuer les effets des traumatismes à travers des séances de lecture et de partage avec les enfants. Cette expérience est actuellement mise à profit pour répondre aux besoins des enfants syriens et palestiniens réfugiés au Liban. LBBY (Lebanese Board on Books for Young People) est la plus ancienne section d’IBBY au Moyen-Orient. Shereen Kreidieh, sa présidente, a répondu à nos questions.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Wameed, un projet qui donne une voix à ceux que l’on réduit au mot de “réfugiés”

Par Rémy Dahi

Tout a commencé début 2016, lors de ma rencontre avec Tarafa Sahloul. Franco-syrien comme moi, il est présent dans le rap depuis plus de quinze ans. Ensemble, nous souhaitions nous impliquer à notre manière dans le sort de notre peuple. Tarafa avait été à l’initiative du projet Amal, un album instrumental enregistré par les meilleurs compositeurs hip-hop français ; toutes les recettes de cet album avaient été reversées à l’association syrienne A Syrian Dream, qui déploie des programmes éducatifs auprès des jeunes réfugiés syriens en Turquie.

› Accédez à l'intégralité de l'article

100 livres pour la jeunesse en arabe

Voici une sélection de 100 livres en arabe pour la jeunesse publiés dans les différents pays du Monde arabe. Elle dresse un panorama d’une littérature qui connaît un véritable essor depuis une vingtaine d’années, en proposant des ouvrages de qualité souvent récompensés par des prix internationaux. Réparti par genre, classé par ordre alphabétique de titre, ce choix d’ouvrages inclut aussi quelques traductions vers l’arabe de livres initialement publiés dans d’autres langues, dans l’optique de créer des passerelles entre les langues et les cultures.

Cette sélection a été réalisée par le Comité de lecture Monde arabe de la revue Takam Tikou, qui réunit des professionnels de différents horizons (BnF, IMA, Bibliothèques de la Ville de Paris).

Télécharger 100 livres pour la jeunesse en arabe en pdf en français.

Une traduction en anglais est également disponible sous le titre 100 books for children and young people in Arabic
, téléchargeable en pdf.

› Accédez à l'intégralité de l'article

Pour une reconnaissance et une visibilité du livre camerounais pour la jeunesse

Par Cédric Christian Ngnaoussi Élongué, Université Senghor, Alexandrie

Si dans certains pays du monde l’importance du livre pour la jeunesse est reconnue et beaucoup est fait pour en favoriser le développement et l’accès, dans bien d’autres pays ce n’est pas encore le cas. Christian Élongué, étudiant à l’Université Senghor d’Alexandrie en Égypte, a mis cette question au centre de sa vie professionnelle. Il présente ici son projet et la première étape vers sa réalisation : un état de lieux de la littérature camerounaise pour la jeunesse.

› Accédez à l'intégralité de l'article

Etranges îles: rencontre avec l'illustratrice Solen Coeffic

Propos recueillis par Corinne Bouquin

Solen Coeffic est une jeune illustratrice d’albums pour enfants qui sait s’inspirer de ses rencontres avec les enfants mais aussi avec des adultes pour raconter des histoires que le jeune public apprécie.  La publication de son dernier album sensible et poétique L’Étrange nuit de Mahiya est l’occasion de s'entretenir avec elle et de mieux comprendre son travail.

› Accédez à l'intégralité de l'article