bibliographie de l'Afrique

Une jeune fille sur le chemin de l'école

Pour cette première bibliographie de l’année, le Cameroun est particulièrement bien représenté par la collection « Graine de lectures » des Éditions Akoma Mba qui publie à Yaoundé : albums, contes,  BD et romans de destinée aux enfants à partir de 6 ans. Retrouvez aussi des albums et des contes de l’éditrice et autrice Fatouma Keita de Figuira Éditions et tout particulièrement de la collection « Contes et légendes d’Afrique ». Sylvie Ntsame des Éditions Ntsame et Fatouma Keita sont d’ailleurs les invitées de ce dossier de Takam Tikou  « Place aux filles ! » dans l’article intitulé Les filles dans la littérature de jeunesse africaine francophone.

› Téléchargez la bibliographie de l'Afrique au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies de l'Afrique


Contes

Sadian et Bilissi

Par Fatou K

Note(s) : Existe également en version anglaise, bamanankan, songhay, tamasheq et fulfulde

Sadian est un jeune homme si exigeant avec lui-même et les autres, qu’il ne trouve personne digne de sa confiance dans Môgôdougou, son village. Il décide de s’exiler avec sa femme et ses enfants loin de la société, à Waradougou, le village des animaux. Mais des géants affamés les harcèlent…

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Sabou, l'orpheline

Par Fatoumata Keita

Sabou est une version africaine de Cendrillon. C’est une orpheline qui vit avec sa marâtre et sa sœur. La marâtre comme toujours est une méchante femme qui maltraite Sabou et ne lui laisse aucun répit, allant jusqu’à l’affamer. La jeune enfant n’a pas d’autre choix que de se rendre en forêt et de se nourrir de ce qu’elle peut. 

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Coup de cœur

Les contes du Mandé

Par Marie-Paule Huet
Marie-Paule Huet, guidée par Sori Camara, a recueilli dix contes du pays manding au cours de nombreuses soirées organisées à cet effet en 1998-1999. Présentés en traduction française accompagnés du nom de leurs conteurs et dotés d’un titre, ils sont écrits dans un style vivant qui rend compte de l’oralité des récits. On retrouve dans ces textes le même arrière-plan que dans bien d’autres contes africains : celui d’un univers habité par le surnaturel, où humains et esprits se côtoient entre la cour et la maison, les champs, le marché et la rivière. Dans ce monde rural, le groupe est au moins aussi important que les individus. Plusieurs contes mettent en scène les querelles entre coépouses: importance du mariage et de la famille élargie, misère des femmes stériles, désir de l’héritier, statut préférentiel des garçons, respect dû aux anciens, valeur de l’entraide et crainte des femmes âgées dotées de pouvoirs ésotériques. Comme dans le reste des contes merveilleux, les arbres sont là pour venir en aide aux humains en difficulté et les voyageurs sont sûrs de bénéficier de l’aide des animaux et des objets magiques. Un beau recueil qui aurait mérité une présentation du pays manding. Marie-Paule Huet, guidée par Sori Camara, a recueilli dix contes du pays manding au cours de nombreuses soirées organisées à cet effet en 1998-1999. Présentés en traduction française accompagnés du nom de leurs conteurs et dotés d’un titre, ils sont écrits dans un style vivant qui rend compte de l’oralité des récits. On retrouve dans ces textes le même arrière-plan que dans bien d’autres contes africains : celui d’un univers habité par le surnaturel, où humains et esprits se côtoient entre la cour et la maison, les champs, le marché et la rivière. Dans ce monde rural, le groupe est au moins aussi important que les individus. Plusieurs contes mettent en scène les querelles entre coépouses: importance du mariage et de la famille élargie, misère des femmes stériles, désir de l’héritier, statut préférentiel des garçons, respect dû aux anciens, valeur de l’entraide et crainte des femmes âgées dotées de pouvoirs ésotériques. Comme dans le reste des contes merveilleux, les arbres sont là pour venir en aide aux humains en difficulté et les voyageurs sont sûrs de bénéficier de l’aide des animaux et des objets magiques. Un beau recueil qui aurait mérité une présentation du pays manding.

› Accédez à la notice intégrale


Albums

Un rêve en rouge

Ala pupa kan

Par Iman Eyitayo

Bolo est un stylo rouge, qui rêve de voir la mer. Son nom lui a été donné par Tarik, son jeune propriétaire. Tarik adore l’utiliser pour dessiner, mais hélas, les dessins au stylo rouge ne sont pas appréciés par tout le monde : le professeur de dessin de Tarik punit le garçon pour avoir dessiné une banane rouge, et un jour, Tarik annonce à Bolo que sa mère ne veut plus qu’il l’utilise pour dessiner. Bolo est rangé dans une boîte jusqu’au jour où Tarik le ressort à la plage. Quand Tarik dessine le sable en rouge et insiste qu’il s’agit là de la bonne couleur, sa famille découvre que Tarik est spécial : il est daltonien. On connait le duo Eyitayo/Cuvelierconnaît grâce à la série Abiola. L’histoire est ici racontée dans une perspective originale – celle d’un stylo. Les motivations des personnages ne sont pas toujours très claires - pourquoi la mère de Tarik ne veut pas qu’il dessine au stylo? Pourquoi Tarik décide-t-il finalement de contourner cette interdiction après l’avoir suivie dans un premier temps? Cela fait que l’histoire n’est pas entièrement convaincante, malgré la plume d’Iman Eyitato. Néanmoins, l’album se prête à merveille aux explorations des perspectives de narration insolites avec des enfants en classe ou en atelier d’écriture. Enfin notons qu’Un rêve en rouge peut être lu en français ou en yoruba.

› Accédez à la notice intégrale


Albums

Coup de cœur

Le pot de miel

Par Béatrice Lalinon Gbado

Le grand frère de la narratrice est l’objet de la colère quasi muette de sa mère. Des sourcils froncés sur la page de gauche, une unique réprobation sans explication sur la page de droite : « Valéry ! » Mais qu’a donc bien pu faire ce grand frère pour provoquer l’ire maternelle ? Le suspens dure au cours de double-pages où la petite sœur s’interroge en repensant à la journée qui vient de s’écouler sereinement entre lac, montagne et arbres fruitiers. Pendant ce temps-là, nous tournons les pages et notre regard est attiré par un tout petit pot de miel présent sur chaque numéro de page comme un rappel du titre et une annonce du dénouement. En attendant, l’angoisse de la petite sœur s’étire devant une colère qui ne la touche pas directement mais l’atteint fortement. La chute a une portée universelle car elle parle d’injustice involontaire du parent au sein d’une fratrie. A la lecture de l’album, on est frappé par la beauté des illustrations et tout particulièrement des arbres fruitiers et de leurs fruits : les pruniers mombins, les anarcadiers et les manguiers. Les illustrations de ce livre ont reçu en 2019 le premier prix du Prix Hervé Gigot pour l’illustration du Livre jeunesse en Afrique.

› Accédez à la notice intégrale


Albums

Biti et Fili

Par Fatou K

Note(s) : Existe également en version anglaise, bamanankan, songhay, tamasheq et fulfulde

Cette histoire inspirée d’un conte manding met en scène deux jeunes enfants : une fillette, Biti, et son petit frère Fili, chassés de leur village après avoir été accusés de sorcellerie à la mort de leurs parents. 

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Le trio à problèmes

De l'école à la maison, tome 1

Par Kizito Muanda

Fofo, Papy et Minette, de jeunes élèves, prennent un malin plaisir à se moquer des autres sur le chemin de retour de l’école. Jusqu’au jour où ils rencontrent un vieux monsieur, qui face à leurs railleries, fait un malaise et se retrouve à l’hôpital. 

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Le poulailler se révolte

Les aventures pimentées de Mebenga Essamba ; tome 1

Par Sewado

Tout commençait bien, pour Mebenga Essamba et son ami Bignon Jean Jack : une affaire juteuse de ferme de poulets, et un festin où sont conviés tous les voisins pour arroser ça… Sauf qu’une grippe aviaire est déclarée le soir-même et la consommation de viande de poulet formellement déconseillée.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Les élections au village : Les villageoiseries de Tita Abessolo

Album 2

Par Laurent Levigot

Entre bande dessinée et contes, cet album est riche en anecdotes rurales. On suit dans ce second tome les pitreries du vieillard : Tita Abessolo dans son village d’Allarmintang au fin fond l’Afrique centrale. Il est épris de Na’ Bala qui veut être dotée malgré de ses parents. Notre héros se console alors avec ses chiques (sorte de tiques) qui chatouillent ses orteils lors des nuits blanches.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Le pays des contes : la fille des vents

Par Mani Li

Depuis la disparition de son père, Noah n’aime plus lire. Un jour, il est aspiré au fond d’un livre qu’il avait pourtant donné à manger à son chier. C’est le début  d’une belle aventure au pays des contes qui raconte la quête d’un petit garçon qui n’aime pas les livres mais qui doit retrouver et sauver son père en parcourant plusieurs histoires. 

› Accédez à la notice intégrale