Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

bibliographie du Monde Arabe

Illustration de Sahar Abdallah extraite de [J’ai trouvé des habits !] !وَجدتُ ثيابًا, Ibada Taqla, Dar al-Saqi, 2018

La Grosse mauvaise humeur s’est emparé d’Adam, rien ne va plus ! Mariam, quant à elle, raconte la belle initiative mise en place par sa mère dans son immeuble, pour échanger les habits entre voisins. Un livre sonore à puces initie les tout-petits aux instruments de musique orientaux… Et la dure réalité d’une vie de réfugié dans le camp palestinien Baddawi au Liban Nord nous est présentée sous forme de bande dessinée en noir et blanc.

Venez découvrir ces livres coups de cœur - et d’autres - parmi une sélection d’ouvrages en arabe ou multilingues établie par notre comité de lecture Monde arabe. Bonne lecture !

› Téléchargez la bibliographie du Monde Arabe au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies du Monde Arabe


Livres d’images

Collection [Jad et Tala]

سلسلة جاد وتالا

Par Taghreed Al-Najjar

Trois nouvelles publications dans la collection Jad et Tala. Toujours sur la même ligne éditoriale, ces albums décrivent une situation de la vie quotidienne de Tala et de son frère Jad : lorsque maman tombe malade, tout le monde se met en quatre pour entretenir la maison ; que faire quand Tala demande à ses proches si elle peut jouer avec eux, et que tout le monde lui répond non ? Enfin, lorsque l’amie de Tala a un nouveau jouet, une belle voiture, Tala décide d’en construire une pour elle-même…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Le Jardinier qui plante des radis]

مزارع الفجل

Par Ali Hamadi

Notre héros est un poulpe qui découvre un jour un coffre rempli de radis. Ne comprenant pas à quoi peuvent bien servir ces petites choses, il pose la question aux animaux marins, jusqu’à ce qu’il obtienne la bonne réponse. Il faut les planter ! Il entreprend donc de le faire… sous l’eau.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Je ne suis pas toi]

أنا لست أنت

Par Jikar Khorshid

Lorsque Madame Hyène rencontre Monsieur Rhinocéros broutant tranquillement une délicieuse herbe verte dans la prairie, grande bavarde et qui plus est vantarde comme elle est, elle ne peut s’empêcher de vouloir de toutes ses forces le convaincre que la seule nourriture valable est la viande et non pas cette herbe fadasse qu’il adore, que l’eau de la source lointaine est tellement meilleure que celle du fleuve tout proche où il s’abreuve, qu’elle est certainement la plus élégante de tous les animaux de la région, que le seul film intéressant est celui qu’elle préfère, que le modèle ultime de tout un chacun devrait être son valeureux grand-père…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Kharbasha]

خربشة

Par Rinad Hamid

Nous sommes dans une pièce dont la porte est entrebâillée. Un mur blanc, sur lequel est accroché un tableau. Au sol, deux pots de peinture, des pinceaux, et des empreintes de pieds nus, certaines à la peinture verte, d'autres à la peinture rouge. Le décor est planté. Tournons la page. Sur le même mur blanc se trouvent maintenant des empreintes de main, rouges ou vertes. Page suivante : sur le même pan de mur ont été ajoutés des traits griffonnés, et sont esquissés une maison, un cœur, une spirale, de l'herbe, et des plantes, ou bien de petits arbres.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Koozi]

كوزي

Par Anastasia Qarawani

Koozi, le chat aux yeux dorés, l’ami fidèle d’un petit garçon, a disparu. Celui-ci, inconsolable, le cherche partout et l’attend jour et nuit… Jusqu’à ce que sa maman lui annonce que Koozi ne reviendra pas. Une rencontre permet au petit garçon de partager son chagrin avec une personne capable de compatir avec lui : Sani a également perdu son chat et en souffre terriblement.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Mémoires du village de riz]

مذكرات قرية الأرز

Par Haima al-Mufti

Quel ouvrage étonnant que ce petit livre ! Les pages faisant penser à un vieux carnet avec un effet de matière, l’illustration faite de sketches noirs, d’aquarelles colorées ou de photographies, la typographie choisie, la mise en page travaillée, tout dans la forme du livre concourt à une première impression très favorable : nous avons affaire à un ouvrage différent, savamment conçu, où chaque détail a été pris en compte.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Le Mixeur

الخلاط

Par Walid Taher

Baar et Gabal sont deux drôles d'oiseaux qui vivent en bord de mer. Les deux amis discutent en arabe de leurs émotions et de leur relation, et ces conversations sont rendues dans des bulles, façon bande dessinée. Aussi le livre se lit-il de droite à gauche. Et les propos de Baar et Gabal sont traduits en français... par un crabe, puisque nous sommes en bord de mer.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Mon calendrier à moi]

روزنامتي المميزة

Par Randa Kourani

Randa est à l’âge où l’on apprend les chiffres. Elle s’amuse en comptant tout sur son chemin : les escargots, les nuages, les antennes paraboliques, les pigeons… tout ce qu’elle peut compter. Elle adore compter les jours, très nombreux sur le calendrier de la salle de classe.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Un héros d’un genre différent]

بطل من نوع آخر

Par Fatima Sharafeddine

Quand ses amis jouent au foot, Sari lit ; on l’appelle alors « le héros de la lecture ». Il est « le héros de l’heure exacte » quand il chronomètre les sprints, « le héros des châteaux de sable », bâtis quand les autres nagent… Sari est prêt à renoncer à tous ses titres de « héros » juste pour pouvoir courir, nager, et sauter sur le lit comme tout le monde… Car Sari a un cœur malade, il ne peut donc pas faire d’effort physique.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Une goutte plus une goutte]

نقطة ورا نقطة

Par Nadine R.L. Touma

Dar Onboz avait publié, en 2009, نقطه ورا نقطه... بيعملوا بحر [Une goutte plus une goutte… font la mer], un texte de Nadine Touma illustré par Hiba Farran. « Il était une fois, il y a très très très longtemps, une goutte de lumière petite, toute petite (…)». Cette goutte de lumière était devenue soleil, le soleil avait créé la lune, la lune avait créé l’étoile… Une vision très poétique de la création de l’univers, en arabe dialectal libanais, entièrement vocalisé, qui jouait sur les mots et les sonorités. Elle nous conduisait jusqu’à la chambre d’une petite fille, dans un monde encombré de bruits et de gens, qui découvrait en elle une goutte de lumière…

› Accédez à la notice intégrale